L’hyperconnexion, quels impacts sur notre santé ?

Depuis l’arrivée des smartphones, tablettes, ordinateurs, montres connectées et l’accessibilité croissante à Internet, l’hyperconnexion est devenue une réelle problématique. Ses conséquences sur la santé inquiètent les professionnels du domaine médical.

 

Les conséquences des objets connectés

Nous vivons dans une société truffée d’objets connectés, et les générations Y et Z sont particulièrement exposées aux effets néfastes des écrans. Aujourd’hui, il est possible de retrouver ces appareils entre les mains des seniors, mais surtout des adultes et des enfants.

La baisse de concentration, les insomnies, le surpoids ou encore l’impatience ne sont que les quelques conséquences d’une liste non exhaustive, résultant d’une exposition prolongée aux écrans et à la lumière bleue qu’ils génèrent.

Selon une étude de la Fondation APRIL, 7 français sur 10 seraient incapables de passer une journée sans objets connectés et se disent « dépendants » de cette technologie. Plus d’un tiers d’entre-eux sous-estiment l’impact de la surexposition sur leur santé. Ainsi, 76% de la population serait consciente de l’impact des écrans sur la vision, 57% sur la baisse d’activité physique et 56% sur le sommeil.

 

Quelques recommandations

Afin d’éviter une dégénérescence maculaire, une perte de la vision ou des troubles du sommeil, il est fortement conseillé d’éviter une exposition continue à la lumière bleue et dans une pièce non éclairée, notamment avant le coucher. Aujourd’hui, la plupart des appareils proposent une option permettant de modifier l’éclairage.

Par ailleurs, il a été mentionné que l’hyperconnectivité est susceptible d’entraîner le surpoids. Plus le temps passé devant un écran et important, plus on devient sédentaire. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la sédentarité est le quatrième facteur de mortalité. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’avoir une activité physique régulière qui permettra une amélioration de la vascularisation des tissus, de la respiration, une réduction du stress, de l’anxiété, etc. Pensez à changer vos habitudes, prenez le temps d’éteindre vos appareils et sortez !

 

Le rôle de la prévention pour lutter contre l’hyperconnexion 

En 2018, une loi interdisant l’utilisation de téléphones portables dès la rentrée a été adoptée. Elle permet une prévention et une sensibilisation auprès des écoliers et des collégiens afin d’aider ces jeunes à mieux appréhender les outils technologiques.

La prévention doit également se faire auprès des adultes et des parents. Ainsi, le Ministère de l’Éducation Nationale reconnaît officiellement les associations ayant pour but de communiquer les bonnes pratiques à adopter et prévenir les enfants, les parents et professionnels des risques des écrans.

A propos de Julie TAING

Étudiante en Master 2 Commerce électronique à l'Université de Strasbourg. Je suis passionnée par les nouvelles technologies, plus particulièrement dans le domaine de la santé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.