Follow JC Go ou comment la religion catholique souhaite attirer les jeunes

Vous vous êtes lassés de la chasse aux Pokémons ? Voici Follow JC Go, le jeu qui détourne Pokémon Go et vous permet d’ « attraper » des Saints. 

L’Eglise catholique s’est inspiré du succès planétaire de Pokémon Go pour créer à son tour une application qui permet de chasser en réalité augmentée, mais en mode « biblique ». Follow JC Go reprend ainsi les mêmes codes de jeu que l’application de Niantic. 

Grâce à la géolocalisation, les joueurs et joueuses pourront vagabonder dans les rues, chasser des saints et des personnages de la Bible ou encore créer des équipes d’évangélisation (eTeam). Ils devront également collecter de quoi survivre dans cette réalité virtuelle.

Lancée mi-octobre par la Fondation Ramon Pané et approuvée par le Pape, l’application est consacrée à la nouvelle évangélisation. Le but est clair : ne pas passer à côté des jeunes en surfant sur la popularité de Pokemon Go et des nouvelles technologies. 

L’application cherche à pousser les jeunes à acquérir une certaine spiritualité dans le monde réel avec des messages leur proposant différents actes, comme une prière ou un don de charité : « Une église est juste à côté, c’est le bon moment pour faire une prière » ; « Vous allez passer à côté d’un hôpital, pourquoi ne pas rendre visite à un malade et prier pour lui ? Ou faire un don de charité directement via l’appli ? ». 

Follow JC Go combine technologie et évangélisation, ce qui permet d’apprendre de façon interactive la religion catholique et d’évangéliser les jeunes par tous moyens. 

Selon le site Crux, il a fallu quarante-trois concepteurs, théologiens, experts bibliques, historiens de l’Eglise et ingénieurs pour produire Follow JC Go, en trente-deux mille heures depuis août 2016. Le coût total de production est d’environ 500 000 dollars. 

La création de Follow JC Go était initialement prévue pour les Journées mondiales de la jeunesse, prévue à Panama en janvier 2019. L’Eglise catholique avait fait la promesse que la technologie serait au cœur de l’évènement. 

 

L’application, gratuite, est disponible sur iOS et Android en espagnol, anglais, français, italien et portugais. Le Vatican espère aujourd’hui que le jeu aura un succès retentissant auprès des jeunes catholiques et qu’il permettra d’en évangéliser certains.

A propos de Cecilia DI PIETRO

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.