L’énorme consommation engendrée par le Big Data

Le Big Data est la grande tendance des dix dernières années et indubitablement des cinquante prochaines années. La construction des centres de données , ou data center, est indispensable pour le développement du Big Data, et de l’Internet en général. Cela peut provoquer de gros problèmes énergétiques.

 

A l’occasion du développement du Big Data, les data centers se déploient de plus en plus. A l’origine, l’apparition du format numérique des données économise les ressources humaines, d’espace et de temps. Cependant, le volume de données explose aujourd’hui. Cette explosion de données demande d’avantage de ressources énergétiques, principalement en électricité.

La consommation d’ électricité des centres de données se décompose en trois parties : la consommation d’équipements IT, la consommation des climatiseurs et la consommation des équipements fournissant l’électricité.

En Chine, la consommation d’ électricité des data centers a atteint 2% de la consommation totale d’électricité en 2014. Ce pourcentage est égal à celui du plus grand secteur d’activité en Chine : l’agriculture. Aux Etats-Unis, la consommation d’électricité dans le domaine de l’ IT est également très important, il représentait 2% de la consommation totale du pays en 2010. Cette consommation dépasse celle de certaines industries classiques qui étaient pourtant considérées comme les plus grands consommateurs d’électricité.

 

Etats-Unis : un bon exemple en matière d’économie d’énergie

Le concept de green IT est né aux Etats-Unis et s’est développé dans de nombreux états. Du fait de ce besoin constant d’énergie, et afin de prendre en compte les questions de développement durable dans le domaine de l’IT, les grands leaders (IBM, AMD, Sun Microsystems etc.) de l’IT ont créé « The Green Grid » (TGG). Cette organisation aide les Data Centers des entreprises à baisser leur consommation d’énergie. Il s’agit d’une initiative très bénéfique et qui a rencontré un grand succès.

A partir de 2008, la consommation d’électricité du secteur de l’IT aux Etats-Unis est plafonnée en dessous de 2% de la consommation totale, bien que le nombre de Data Centers ne cesse d’augmenter ces dernières années.

 

Des solutions diversifiées

L’énergie verte et renouvelable est une des solutions essentielles en matière d’économie de la consommation d’électricité. Dans les pays développés, l’énergie nucléaire est utilisée fréquemment.

Il est également nécessaire d’améliorer les équipements, en utilisant la technologie qui consomme le moins d’énergie. Par exemple dans le domaine de stockage, on peut remplacer des disques durs par des disques SSD, réduire les opérations d’E / S des disques durs grâce à la technologie de pré-lecture de cache ainsi que favoriser l’utilisation du cloud pour les petits centres de données.

 

L’insuffisance des efforts : un problème au niveau mondial

Il existe un décalage de développement écologique entre les états, ce qui pose problème. Certes, de nombreux états ont pris en compte cette problématique et ont fait des efforts, particulièrement les états développés. Pourtant, l’écart reste important, et limite l’expansion du concept de green IT.

Construire un centre de données vert demande un coût élevé, pour les investisseurs qui ne prennent en compte que les profits que ces centres peuvent apporter. Les coûts supplémentaires à engager peuvent leur sembler inutile. C’est majoritairement le cas dans les pays en développement, le développement du Big Data étant indispensable pour tous les pays qui veulent augmenter leur puissance économique.

De plus, les limites dans les sciences et la technologie contraignent le développement de l’économie d’énergie dans les pays en voie de développement, tous les pays ne possédant pas ce type de technologie.

Même si certains états économisent leur consommation d’énergie, d’autres utilisent les énergies sans limite. Cette utilisation sans limite provoque un déséquilibre environnemental au niveau mondial. Les états doivent se pencher sur ces problématiques, la solution pourrait résider dans la coopération approfondie .

A propos de Yihua WANG

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.