Cross-Platform Play : Vers la fin du mur de glace ?

Dans l’univers des jeux vidéo, il existe un idéal commun à tous les joueurs, une sorte de graal : Celui de pouvoir jouer tous ensemble en ligne, sur un titre défini, indépendamment de leurs plateformes respectives (Pc, Xbox one, PS4, etc.). Toutefois, cet idéal s’est longtemps heurté au manque de volonté de certains majors, soucieux de préserver leur écosystème et surtout leurs intérêts financiers. Le « cross-Platform Play », communément appelé « Cross-Play » tend aujourd’hui à se démocratiser. Les réfractaires historiques, tels que Sony, semblent désormais disposés à briser les frontières. Focus sur une avancée, qui n’est que trop en retard sur son époque.

Des débuts pourtant prometteurs…

Les premières traces de cross Play remontent à 2002. Et c’est bien Sony, avec Final Fantasy 11, qui lance les bases de cette interconnexion de plateformes. Le titre sera jouable en Multijoueur simultanément par les joueurs de Playstation 2, Xbox 360 et Pc. Étonnement, cette inter connectivité va connaître un gros coup d’arrêt, malgré l’avènement des consoles de 3e génération pourtant optimisées pour le jeu online. Microsoft, fort de son écosystème, continuera  le cross Play entre Pc et Xbox sur certains titres phares comme Shadowrun (2007) et plus récemment Gears of war 4,  Forza Horizon 3 et Rocket League. Cependant l’époque Final Fantasy 11 est bel et bien révolue, le cross Play entre consoles sera dorénavant boudé par les fabricants.

Enjeux financiers : la vraie « Battle royale »

Qu’est ce qui justifie ce coup d’arrêt ? On serait tenté de pointer du doigt les contraintes techniques liées à l’architecture différente des plateformes. Mais le problème est ailleurs. Selon Kenishiro Yoshida (CEO Sony), l’aspect technique serait en fait le moins problématique. La réelle difficulté réside dans la conciliation des intérêts stratégiques et financiers des deux mastodontes que sont Sony et Microsoft. Concrètement, Sony, avec ses 70% de parts sur le marché des consoles*,  a-t-il un quelconque intérêt à s’ouvrir à la concurrence ? Pour Sony, la réponse a été pendant longtemps négative. Elle n’a cessé de rejeter continuellement les appels du pied effectués par les constructeurs concurrents au fil des années… jusqu’à l’arrivée de Fortnite.

Le raz de Marée Fortnite

Fortnite est aujourd’hui LA référence du jeu en ligne. Fort d’une communauté colossale de 125 millions de joueurs actifs, le titre bénéficie actuellement du cross Play entre consoles Xbox one, Nintendo Switch et Pc, au grand dam de la Ps4 et de ses joueurs. Les joueurs PlayStation, se sentant exclus n’ont eu cesse de mettre la pression sur Sony ces derniers mois, afin que celle-ci ouvre sa console aux autres plateformes. C’est désormais chose faite. Sony a annoncé assez récemment la mise en place du cross Play sur sa console, une grande première. Si cette annonce est limitée pour le moment au titre de chez Epic Games, nul doute qu’elle sera étendue assez prochainement à d’autres jeux tels que Rocket League ou Minecraft.

Le Cross-Platform Play, s’il a connu un démarrage compliqué tend à se standardiser. Les joueurs ont su progressivement imposer leur vision aux constructeurs jusqu’à les faire infléchir sur la question du cross Play. Internet se doit en effet de demeurer un lieu qui réunit ses utilisateurs, sans aucune barrière. Le fait d’atteindre cet objectif au niveau du Gaming est déjà en soi, une « victoire royale ».

A propos de Joseph GBOKO

Etudiant en Master 2, Droit de l’économie numérique à l'université de Strasbourg. Passionné de numérique plus précisément de Cyber-sécurité et de Protection des données, je m'intéresse aussi fortement au monde du jeu vidéo et de la musique.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. zion dit :

    Bon boulot Joseph.

  2. Alexandre Romanos dit :

    Un article qui présente de manière claire et concise le problème majeur rencontré par le Cross-Platform Play: une part de marché très (trop?) importante pour Sony. Comme tu l’as si bien dit, seule une réelle grogne des joueurs issus de cette plateforme peut faire changer les choses.

    Je te souhaite une excellente réussite au sein de ton Master, Joseph!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.