Lime, vélo et scooter électrique à louer

Aujourd’hui, avec la montée de la technologie, c’est un tout nouveau type d’économie qui est une économie de partage. Les gens partagent leurs biens qu’ils n’utilisent pas couramment avec d’autres personnes en échange d’un coût. Les exemples sont AirBnBnB, RelayRides, BlaBlaCar et bien d’autres.

Dans cet article nous voulons nous concentrer sur la société Lime, elle loue des vélos et scooters électriques dans des grandes villes. les utilisateurs n’ont pas à acheter un moyen de transport coûteux mais peuvent en louer un. Le coût est de 1€ pour déverrouiller le vélo et 10 cents par minute suivante.

Mais comment cela fonctionne-t-il exactement ? Vous devez télécharger l’application lime, qui vous montrera une carte avec les vélos disponibles dans votre ville. Lorsque vous trouvez un vélo, vous pouvez scanner le code QR qui s’y trouve, ce qui déverrouillera le vélo et vous permettra de rouler. Quand vous avez fini avec le tour, vous garez le vélo et le verrouillez sur l’application.

C’est intéressant pour beaucoup de gens, surtout dans les grandes villes, qui n’ont d’abord pas l’endroit pour stocker le vélo ou l’investissement pour en acheter un. Les vélos semblent apporter de nombreux avantages, notamment en encourageant un mode de transport plus respectueux de l’environnement, mais il a aussi été beaucoup critiqué par les habitants des grandes villes. Selon eux, les scooters polluent la ville et ne sont jamais garés correctement: les gens les garent là où ils trouvent que c’est le plus pratique.

Limebike va dans la bonne direction, profitant d’un nouveau type d’économie où les gens possèdent de moins en moins et commencent à louer ou à partager. Il est important qu’ils arrêtent de polluer les villes en laissant les usagers se garer là où ils le souhaitent.

A propos de Jean Louis GROTZ

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.