Les droits TV du foot français dépassent le milliard

Plus d’un milliard d’euro (1.153 milliards) par saison, c’est le montant de droit TV récolté par la ligue 1 pour la période 2020-2024 soit une augmentation de 60% par rapport à la période précédente.

Ces droits TV représentent la somme versée par un diffuseur afin d’obtenir le droit de retransmettre les matchs d’une compétition. La répartition des droits se fait par l’attribution de lots contenant un nombre de match et des plages horaires définies. L’attribution se fait lors d’un appel d’offre qui détermine le diffuseur pour une période de 4 ans.

Le dernier est particulier de par la répartition des lots qui ont été pour les plus importants attribués à un diffuseur espagnol Mediapro, nouvel entrant sur le marché. Ainsi, Canal +, diffuseur historique, ne diffusera plus de match à partir de 2020.

Surtout, c’est le montant qui est inédit puisque le milliard d’euro a été dépassé. Cette augmentation suit la tendance actuelle des championnats européens et les meilleurs résultats des clubs français en Europe. Elle profitera aux clubs à qui la somme sera redistribuée en fonction notamment de leur place au classement de la saison passée.

Toutefois, cette somme est encore faible comparé aux autres championnats et en particulier la première ligue anglaise qui a recueilli plus de 2 milliards d’euros de droit TV.

Enfin, cette répartition ne concerne que la rediffusion du championnat en interne et une distribution différente est opérée pour les chaînes étrangères. Dans cette catégorie, la France accuse un retard encore plus important puisque la Ligue 1 touche 80 millions d’euros contre 1 milliard pour la premier League anglaise où le dernier du classement gagne plus de droits TV que le premier du championnat français.

Si le dépassement de ce chiffre symbolique est une avancée, il est désormais nécessaire de développer l’attractivité du championnat à l’étranger pour progresser et rester dans l’élite européenne.

A propos de Pierre HUMANN

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.