L’impression 3D alimentaire : alimentation de demain ?

L’impression 3D est une technologie qui depuis quelques années évolue rapidement. Elle permet la fabrication d’un objet physique grâce à un fichier numérique. L’impression numérique touche différents secteurs d’activités dont l’agroalimentaire.

Appliquée à l’agroalimentaire, il s’agit d’imprimer des aliments à partir d’un fichier informatique contenant une image 3D et de la matière première comme le sucre ou le chocolat… sous forme de cartouche.

Cette technologie présente de nombreux avantages. Premièrement, elle permet la personnalisation de la nourriture qui peut être imprimée sous différentes formes et différentes tailles. Ensuite, combien sommes-nous à rentrer tard le soir et avoir la paresse de se faire à manger ? L’impression 3D résout ce problème en permettant de gagner du temps dans la préparation des repas et évite le gaspillage étant donné que l’imprimante n’utilise pas une grande quantité d’ingrédients.

Elle permet aussi grâce à la précision des imprimantes d’avoir une alimentation saine, de limiter la consommation de calories, de sucre… ce qui est pratique pour les personnes âgées, les malades ou les sportifs.

Le secteur de l’impression 3D alimentaire est encore en développement, il n’y a donc pas beaucoup d’entreprise qui la pratique. Mais on peut citer cependant Foodini, une imprimante qui a été créée par Natural Machines.

Cette technologie constitue un problème pour les cuisiniers et les artisans qui voient en elle une dévaluation de leur savoir-faire alors qu’ils pourraient en tirer profit et innover dans leur production.

Les seuls freins de l’impression 3D sont le cout élevé (environ 4000 $ pour Foodini) et le fait qu’elle ne peut pas faire de préparation plus compliquées.

Et vous, seriez-vous prêt à consommer des plats imprimer ?

A propos de Milka MADOU

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.