L’influence de la technologie sur le tourisme

 

Avec 1,3 milliard de touristes en 2017, soit une hausse de 7 %, le secteur du tourisme connaît sa plus forte croissance depuis quelques années et cela pour le plus grand bonheur de la France. Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, la France serait le pays le plus visité au monde avec plus de 89 millions de touristes.

 

Quand l’économie numérique profite à l’économie touristique

 

Il n’y a donc aucun hasard au développement et à la popularité sur le net des plateformes liées au tourisme. Que ce soit un blog pour partager ses aventures, une photo Instagram capturant un nouveau paysage ou l’utilisation d’un service comme Yelp ou TripAdvisor pour découvrir le dernier bar à la mode… tout le monde contribue à l’économie du tourisme. Cela n’a rien de surprenant quand on sait que 77 % des Français possèdent un smartphone, couplé à la fin des frais d’itinérance mobile (roaming) en Europe par exemple, on comprend vite pourquoi la technologie se met au service du tourisme.

Pouvoir réserver un hôtel en ligne, embarquer dans un avion via son smartphone, utiliser une tablette comme guide touristique dans un musée… quand même les cryptomonnaies commencent à intervenir dans le tourisme, nous pouvons nous interroger sur l’impact de la technologie dans ce secteur.

 

La légitimité des plateformes liées au voyage : les cas Airbnb et TripAdvisor

Airbnb vous permet de réserver un logement n’importe où dans le monde et pour un tarif parfois souvent moins élevé que la concurrence. Ce dernier point faisant débat dans le secteur, les professionnels du tourisme dénoncent en effet une concurrence déloyale de la plateforme en laissant la possibilité aux particuliers de sous-louer leurs logements sans devoir s’acquitter des taxes habituelles, ni même posséder les autorisations nécessaires à cette activité. Des mesures ont été déployées pour réguler ces logements illégaux, notamment à Paris, mais amènent tout de même à réfléchir à la facilité d’accès à la technologie et son impact sur le tourisme.

Un article de Vice nous a fait hausser les sourcils concernant TripAdvisor, plateforme d’échange d’avis et conseil touristique. En rédigeant de faux avis sur des restaurants, ces derniers bénéficiaient d’une popularité artificielle qui pouvait berner n’importe quel utilisateur. Pire, en poussant le procédé à son paroxysme, TripAdvisor aurait classé un restaurant factice comme étant numéro 1 à Londres, il n’aura suffi que d’avis truqués et d’un brin de mystère pour faire marché la supercherie. Comme le relève l’article, toute cette illusion note le fait que la technologie nous rend aussi bien informés que désinformés.

 

aFabulousTrip, une plateforme de voyage née à Strasbourg

Vous ne voulez pas que Google vous traque jusqu’au bout du monde et vous demande de laisser un avis à chacune de vos visites ? aFabulousTrip non plus. Grâce à un algorithme se basant sur la popularité des points d’intérêts sur les réseaux sociaux, le site internet propose un city guide regroupant les hôtels, restaurants, musées et les monuments de plus de 50,000 villes dispersées dans le monde entier.

Ainsi aFabulousTrip veut donner l’essentiel des informations touristiques d’une ville, même si elle n’est pas connue du grand public comme étant une destination touristique. L’objectif à long terme de la plateforme est de pouvoir répertorier tous les points d’intérêts en Europe, Amérique et Australie, et cela quel que soit le nombre d’habitants de la ville. Vous n’aurez ainsi plus à chercher pendant des heures que visiter et où manger lors de vos vacances à la campagne par exemple, aFabulousTrip vous proposera un guide touristique complet.

 

 

Quand la technologie permet de distribuer de l’information en continu, ce sont tous les autres secteurs qui sont influencés, aussi bien de façon locale que mondiale. Ce canal d’information de plus en plus populaire pour le secteur du tourisme nous réserve encore de belles surprises pour l’avenir, il n’y a aucun doute là dessus.

A propos de Steven GUILBERT

Etudiant en M2 Commerce Electronique à l'Université de droit de Strasbourg. Passionné par les nouvelles technologies et par l'art.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Rahir dit :

    Bonjour ! La disruption est bien en marche, il y a beaucoup de changement actuellement. Merci pour vos éclaircissements à travers votre article. Je partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
682