La 5G à Pyeongchang pour Jeux Olympiques d’hiver de 2018

La 5G qui est la prochaine génération de téléphonie sera jusqu’à 100 fois plus rapide que la 4ème génération. Son lancement qui est prévu d’ici quelques années en Europe, aura pourtant un effet déterminant sur différents secteurs dont l’automobile notamment avec la voiture connectée, la réalité augmentée et des services de cloud computing.
Si l’Europe s’avère être à la traîne dans cette course concernant la 5G, l’Asie projette déjà de la commercialiser en 2019. En attendant, à l’initiative de l’opérateur mobile Korea Telecom, les premiers services  5G ont été lancés aux Jeux Olympiques d’hiver de 2018 dans la ville de Pyeongchang en Corée du Sud.

Une ouverture de cérémonie sous le signe de la paix

Une colombe formée par près de 1200 bougies à LED tenues par les artistes ont marqué la cérémonie d’ouverture des JO . Ces bougies étaient contrôlées par un périphérique compatible 5G et ainsi ont été allumées et désactivées de manière synchronisée, au rythme de la musique et des mouvements de ces derniers. Cela pouvait être possible grâce à la faible latence qu’offre la 5G.

L’utilisation de la 5G pour les compétitions

Des caméras à ultra-haute définition ainsi que des vidéos en réalité virtuelle (360 degrés) dans le stade de Pyeongchang, dont certaines ont été placées dans les bobsleigh des compétiteurs afin de permettre aux spectateurs de pouvoir découvrir en temps réel le parcours de ces derniers en diffusant ces images en ultra définition. La difficulté résidait dans le fait que la plupart des dispositifs utilisés par les spectateurs (smartphones ou tablettes)  n’étaient pas compatibles 5G donc l’accès au réseau 5G était limité.

La 5G et la réalité virtuelle

Les Jeux Olympiques ont également été qualifiés de “Jeux Olympiques des TIC” car des espaces réservés au TIC ont été mis en place, tant pour les visiteurs que pour les joueurs. Par exemple des espaces dédiés  à la réalité virtuelle de la société Samsung dans lesquels les visiteurs pouvaient mettre des visiocasques et se mettre à la place des joueurs pour faire du snowboard. Ou encore d’autres espaces composés de chaises et de visiocasques, situant les visiteurs dans une jungle pour une  expérience immersive, et en faisant apparaître des prédateurs.

La 5G et le véhicule autonome

Les véhicules autonomes présentés lors de cet événement ont également démontré la prouesse de la Corée du Sud en matière de technologie automobile et de communication. Hyundai a mis à disposition des véhicules autonomes partant de Séoul à Pyeongchang, dotés de 6 capteurs pour détecter les obstacles et qui étaient connectés à la 5G de Korea Telecom.
Un service de bus connecté a également été mis en place par KT.

La 5G et l’intelligence artificielle

Les Jeux Olympiques des TIC c’est aussi l’intelligence artificielle au service des visiteurs. Des petits robots en guise de distributeurs de boissons, servant de guides le long des aéroports et de traducteurs pour les aider à communiquer.

Ces jeux Olympiques d’hiver ont démontré la longueur d’avance de l’Asie en terme de TIC. A quoi peut-on encore s’attendre lors des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020? Il semblerait que la compétitivité qui y règne, pourrait motiver le Japon à nous en faire voir de plus belles.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *