Flora Robotica : allié de la technologie et de la nature

La technologie se retrouve au quotidien et l’innovation n’a de cesse de faire passer la science-fiction dans le monde réel. Ainsi, je vous présente la nature alliée à la technologie pour former le projet européen, financé par Horizon 2020, Flora Robotica !

L’ambition d’un projet de maîtrise des plantes

Les scientifiques européens à l’origine de ce projet souhaitent mettre au point d’une technologie hybride pour que des robots influent sur la croissance des plantes. Cela est possible en faisant émettre aux robots de la lumière bleue car elle attire les plantes et oriente le sens de leur pousse. Afin d’atteindre un tel changement dans la ville, les plantes seront équipées de capteurs et reliées à un ordinateur. Des données seront collectées et traitées pour contrôler la nature et créer un écosystème mi-naturel et mi-numérique.

L’intégration de Flora Robotica dans la smart city

Les smart cities dites aussi « villes intelligentes » sont des villes utilisant la technologie pour améliorer leurs services, la qualité de vie des citoyens ainsi que prendre en considération l’environnement. Flora Robotica répond à ces enjeux car selon les créateurs de ce projet, il serait possible de révolutionner l’agriculture urbaine produisant de la nourriture, de créer de l’énergie par les plantes, et réduire la pollution.

La finalité ultime serait de rendre la ville verte jusqu’aux bâtiments en utilisant les robots-plantes pour les construire. Des essais ont lieu au Danemark pour voir comment la forme de certaines plantes peut varier et peuvent se relier entre elles. Toutefois, l’apparition de telles structures est estimée d’ici 20 à 30 ans.

 

Pour aller plus loin :

https://ec.europa.eu/programmes/horizon2020/en/news/fet-proactive-project-flora-robotica-towards-growing-robotic-plant

www.florarobotica.eu/

https://www.futura-sciences.com/maison/actualites/batiment-flora-robotica-robots-plantes-construire-ville-futur-70005

 

 

A propos de Claire DOLLE

Etudiante en M2 Droit de l'économie numérique à l'université de Strasbourg. Je suis particulièrement intéressée par la propriété intellectuelle, le droit des TIC et la protection des données personnelles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *