Blockchain et valorisation boursière de certaines entreprises

 

Quand vous pensez à la Blockchain, en général vous associez cette technologie à d’autres nouvelles technologies telles que les cryptomonnaies, n’est-ce pas ? Pourtant la blockchain commence à se « populariser » dans certaines entreprises privées, là où on ne l’attendait pas du tout …

 

Petit rappel sur la blockchain

 

Selon le site Blockchain France (que vous pouvez consulter pour plus d’informations) : « La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. La première blockchain est apparue en 2008 avec la monnaie numérique Bitcoin… S’ils ont été construits ensemble, aujourd’hui de nombreux acteurs envisagent l’utilisation de la technologie blockchain pour d’autres cas que la monnaie numérique. »

 

Vous reprendrez bien une tasse de thé (à la blockchain) ?

 

Certaines entreprises l’ont compris, il faut savoir investir dans les nouvelles technologies. La société Long Island Iced Tea propose des boissons à base de thé de qualité, non alcoolisées malgré ce qu’on pourrait penser, pour un prix abordable. En décembre 2017 la société est renommée Long Blockchain Corp et il n’en fallait pas plus pour que sa valorisation boursière se voit multiplier par six, comme nous le voyons sur le graphique ci-dessous. Surfant sur la vague de la popularité des cryptomonnaies, la société en profite pour tirer maximum profit car même si la valeur boursière de la compagnie est vite redescendue, le cours de Long Blockchain Corp reste deux fois supérieur à celui de Long Island Iced Tea.

 

Sur leur site web, la compagnie se dit prête à s’investir dans la blockchain car elle « change fondamentalement la façon dont les personnes et les entreprises effectuent des transactions » et s’est donc dotée des moyens physiques et structurels pour y parvenir. Nous attendons donc les résultats…

 

Une tasse de thé, mais pas que …

 

Plusieurs journaux constatent ce phénomène depuis plusieurs mois.

L’entreprise SkyPeople Fruit Juice basé à Hong Kong a été rebaptisé sous le nom de Future FinTech Group Inc… pourtant la compagnie opère toujours dans le domaine agroalimentaire et produit des jus de fruits. Le passage à la blockchain serait un levier évident d’après la compagnie pour développer son commerce, qui pourrait bénéficier des opportunités de croissance apportée par cette nouvelle technologie. L’usage de la blockchain pour développer son commerce : artifice ou réalité ?

Début janvier, c’est l’entreprise Kodak qui fait parler d’elle, ancien géant de la photographie, l’entreprise annonce la création d’une cryptomonnaie et l’utilisation de la technologie blockchain. Encore une fois, les actions en bourse de la société grimpent à une vitesse folle. La cryptomonnaie KodakCoin pourra être utilisée sur la plateforme KodakOne, se basant sur la blockchain pour sécuriser les ventes/échanges d’images des photographes et leur droit de propriété intellectuelle. Nouvelle révolution pour les professionnels ou énièmes écrans de fumée ?

L’application de messagerie Telegram a également communiqué son intention de développer sa propre cryptomonnaie : le Gram. L’entreprise de cigarettes électroniques Vapetek Inc qui se reconvertit en « mineur de cryptomonnaie professionnelle » sous le nom de Nodechain Inc… Bref, ce ne sont que des exemples parmi d’autres et ce ne sont certainement pas les dernières entreprises à se tourner vers la blockchain.

 

Publicité, bulle spéculative, manipulation boursière ou réel objectif technologique ? Chacun sera libre de penser ce qu’il veut, peut être que ces sociétés décident de se préparer au futur et de réinventer leur stratégie … peut-être ne s’agit-il que d’un brillant coup de poker.

A propos de Steven GUILBERT

Etudiant en M2 Commerce Electronique à l'Université de droit de Strasbourg. Passionné par les nouvelles technologies et par l'art.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.