LG Electronics s’attaque au marché de l’intelligence artificielle avec sa marque LG ThinQ

D’après une étude réalisée par l’International Data Corporation (IDC), le marché de l’intelligence artificielle (IA) et des systèmes cognitifs pourrait atteindre 46 milliards de dollars en 2020. De ce fait, les géants du web  tels que Google, Amazon, Apple ou encore Facebook mènent une guerre technologique afin de s’imposer comme leader mondial sur ce marché. Le développement de laboratoires de recherche et l’augmentation des fusions-acquisitions de startups spécialisées dans l’intelligence artificielle contribuent à l’essor d’un nouveau type d’objets connectés : celui des “objets intelligents”. En effet, l’émergence des assistants personnels intelligents (Siri d’Apple ; Alexa d’Amazon ; Cortana de Microsoft ; Google assistant de Google etc. ) fait apparaître de nouveaux services. Ainsi, la création d’appareils intelligents capable de répondre aux attentes des utilisateurs ; d’apprendre et de communiquer ; de traiter des données massives, constitue l’un des enjeux technologiques majeurs de l’IA.

A cet effet, de nombreux acteurs désirent se démarquer des autres en proposant des solutions innovantes répondant à des besoins bien spécifiques grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle. C’est  le cas de LG Electronics, notamment suite à l’annonce le 20 décembre 2017 de la création de la marque ThinQ.

LG ThinQ  a été crée par la société LG dans le but d’identifier et de regrouper tous les appareils (électroniques, ménagers etc. ) et services utilisant l’intelligence artificielle. Les produits et services de la marque LG ThinQ ont la capacité de communiquer et d’apprendre entre eux. Pour cela, elle s’appuie sur DeepThinQ, une technologie d’apprentissage exclusive développé par LG.  La plateforme “DeepThinQ 1.0” permet ainsi d’inclure des fonctions comme la reconnaissance sensorielle, vidéo et vocale ou encore la détection de corps humain et d’espace. Cette plateforme inclue par exemple des fonctionnalités de Google Assistant. DeepThinQ a été conçu pour être compatible avec Android, Linux et webOS. C’est grâce aux données recueillies par LG sur les habitudes d’utilisation de ses clients, que cette technologie a pu se développer. En effet, “les produits développés sur la plateforme DeepThinQ s’instruisent à l’aide des serveurs cloud pour devenir plus intelligents avec le temps, comprendre leurs environnements extérieurs, mais également les comportements des consommateurs”.

De plus, en juin 2017, le laboratoire d’intelligence artificielle a été ouvert par LG à Séoul  et a notamment contribué à la construction du premier climatiseur au monde capable d’analyser son environnement. Lors du Consumer Electronics Show (CES) 2018 qui a eût lieu du 9 au 12 janvier à Las Vegas,  LG Electronics a dévoilé certains objets de la marque ThinQ. Tout d’abord “Cloi”, un petit robot représentant l’extension visible de l’IA domestique pilotant les fonctionnalités des objets connectés LG ThinQ : éclairages, multimédia, musique, recherches sur Internet etc. Puis, trois autres robots que l’on peut qualifier comme des déclinaisons de Cloi : un robot qui peut porter et transporter des objets comme des valises (déjà utilisé dans certains aéroports asiatiques) ; un robot qui  livre à domicile et un dernier qui peut aider à faire les courses (par exemple en choisissant l’itinéraire le plus efficace). Enfin, le stand ThinQ a présenté des systèmes de traitement de l’air, des réfrigérateurs, des machines à laver intelligentes et également des téléviseurs Super UHD et Smart TV OLED équipés du ThinQ IA. Le ThinQ IA permet aux utilisateurs d’effectuer des requêtes vocales grâce à un bouton présent sur la télécommande Magic Remote.

La vidéo ci-dessous est un extrait de la présentation de LG lors du CES 2018 :

Pour en savoir plus :

http://www.lg.com/fr/tout-sur-lg/presse-et-media/press-release

http://www.lgnewsroom.com/2018/01/lg-lays-groundwork-for-tv-of-tomorrow-with-thinq-and-%CE%B1-alpha-processor/

A propos de Loïc FEISTHAUER

Étudiant en Master 2 Commerce Électronique au sein de la Faculté de droit, de sciences politiques et de gestion de Strasbourg, je suis passionné par les nouvelles technologies, les objets connectés et l'utilisation du webmarketing. Je souhaiterais m'orienter vers les métiers de Content manager ou Community manager.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.