Bikesharing : Mobike et Ofo

“Bike-sharing”, vélo partage ou vélo en libre-service en français, est un service d’économie collaborative. Il consiste à mettre à disposition des vélos pour des périodes courtes. Il permet l’emprunt d’un deux roues en un point A et son retour à un point B. Chaque vélo peut servir plusieurs fois et à plusieurs utilisateurs par jour.

L’histoire du bike-sharing remonte à une cinquantaine d’année.

Ce sont les néerlandais qui ont créés ce système. En 1965, il était alors connu sous le nom de “white-bike”. Cette tentative courageuse est généralement considérée comme le premier système public de vélos dans le monde.

En France, ce service est apparu il y a une dizaine d’années, sous la dénomination de “vélo en libre-service” (VLS). Ce mode de partage a rencontré un grand succès dès son lancement.

Le bike-sharing a connu d’important progrès en Europe depuis sa création. La Chine quant a elle propose depuis un service 2.0 appuyé sur deux principaux fournisseurs, Mobike et Ofo.

Le premier, une société chinoise spécialisée dans le partage de vélo, a crée en janvier 2015 une plateforme électronique et collective, qui permet le prêt de vélo simplement via une application mobile. L’utilisateur scanne le QR code se trouvant sur le guidon pour déverrouiller l’antivol en déposant 299 RMB (environ 40 euros) de caution. À partir de ce moment, le vélo est à lui ! Le prix pour une demi-heure sera de 0,5 ou 1 RMB (0,07 ou 0,14 euro).  Le payement en ligne est très rapide via Alipay ou Wechat.

Ofo, le second leader dans le monde du bike-sharing. Il propose la location de vélos en libre service à bas prix et sans bornes.Il est déjà présent dans 180 villes à travers le monde. Les usagers peuvent rendre les vélos n’importe où. Cela donne une certaine liberté par rapport aux autres systèmes qui existent en Europe.

Ce service est en concurrence avec la mise à disposition traditionnelle de vélo, qui se louent uniquement aux bornes de stationnement et sont relativement chères. Du fait de son succès en ville les plots de stationnement manquent alors que les habitants en banlieue trouvent difficilement des vélos le matin. Par conséquent, Ofo est plus adapté aux utilisateurs qui demandent plus de souplesse.

De plus, Ofo permet aux gens de partager leurs propres vélos sur sa plate-forme. Avec ce système, les usagers peuvent obtenir le droit d’utiliser gratuitement les vélos d’Ofo. Ce nouveau type de partage de vélo explose en Chine et ses ambitieux promoteurs ont déjà importés le modèle à l’international. En effet, le vélo orange (Mobike) et le vélo jaune (Ofo) sont déjà dans les rues de Londres, Los Angeles, Singapour, etc.

Le partage de vélo est écologique. La pollution est un sujet central au XXIème siècle. Ainsi pendant la COP21, un grand nombre de pays se sont mis d’accord sur la réduction des gaz d’échappements. Pour y parvenir le partage de vélo est l’un des meilleur choix.

Aujourd’hui, le partage de vélo connait un réel succès dans le monde.

A propos de Xiaoxiao HUANG

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
614