L’évolution fulgurante des crypto monnaies : un risque spéculatif accru

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn4

 

2017 est l’année de la consécration du succès des monnaies numériques par chiffrement. Il y a un réel engouement des entreprises mais aussi des Etats. La crypto monnaie est une monnaie alternative totalement virtuelle. C’est une monnaie numérique cryptée et décentralisée car elle ne dépend pas d’un émetteur central, elle est stockée électroniquement et la cryptographie est utilisée pour contrôler la création et le transfert d’argent. Elle peut, comme n’importe quelle monnaie traditionnelle, servir à effectuer des achats, des virements, des transactions financières ou du stockage de valeur via des plateformes d’échange en ligne.

Cette monnaie virtuelle a pris de plus en plus de valeur et a fait naître une économie parallèle fructueuse.

 

 

Création de la crypto monnaie :

 

La première a été créée en 2009 avec le lancement du bitcoin (BTC) par un développeur connu sous le pseudo de Satoshi Nakamoto. Mais le bitcoin n’est pas sans défaut d’où l’apparition d’altcoins (monnaies alternatives) proposant de palier à ces défauts. Actuellement, il existe plus de 800 crypto monnaies dont beaucoup n’ont aucune autre utilité qu’un but spéculatif. Parmi les plus connues, on trouve le bitcoin, le litecoin, l’ethereum, le bitcoin cash, le ripple, le dash ou le monero.

 

La technologie les soutenant est la blockchain : « technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, fonctionnant sans organe central de contrôle ». Une blockchain constitue une base de données sécurisée et distribuée, contenant l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, permettant à chacun de vérifier la validité de la chaîne. La blockchain est l’architecture de la formation du bitcoin.

 

La technologie étant en open source, n’importe quel utilisateur, appelé « mineur » en référence à l’extraction de l’or, possédant le matériel spécifique et la puissance de calcul nécessaire peut créer de la crypto monnaie. Mais cette monnaie cryptée ne peut être utilisée que par la personne détenant le code de décryptage. La crypto monnaie se détient dans un « wallet » ou portefeuille virtuel, sorte d’adresse numérique attachée à un nom, et se présente ainsi :

Aojxogpebqpxnbdoebbslx727!uekxnr.

 

Les risques de la spéculation sur les crypto monnaies :

 

Le premier risque financier dû à la spéculation est que les valeurs fluctuent exponentiellement. Il y a une volatilité très élevée, en raison du nombre limité de coin et du fait que certains précurseurs, qui ont cru dès le départ en la crypto monnaie, en détiennent beaucoup.

Un autre risque est l’absence d’organe de contrôle puisqu’il s’agit d’une monnaie décentralisée. Le prix est défini par chaque « place de marché » qui sont des plateformes d’échange de crypto monnaies. Le prix va refléter l’offre et la demande et plus la capitalisation est grande, plus on considère qu’on peut avoir confiance d’où l’augmentation du prix.

Contrairement à la bourse, il n’y a pas d’indicateur économique connu qui permet réellement d’anticiper, c’est possible de faire une analyse technique mais elle est imprécise et imprévisible.

 

Focus sur le Bitcoin :

  • Il y a un nombre fini de bitcoins qui vont être mis en circulation (21 millions) et c’est le minning qui a donné sa valeur au Bitcoin,
  • Au départ le bitcoin ne valait rien, à peine quelques centimes de dollars, il est parvenu à atteindre 1$ en 2011. Puis a atteint divers records au cours de la décennie.
  • L’un des éléments qui a permis une telle augmentation de sa valeur est que le concept de crypto monnaie se confond souvent avec son précurseur qu’est le Bitcoin, qui gagne ainsi en notoriété en raison du succès de ce concept. Mais plus il est connu, plus il a d’utilisateurs potentiels, puis avérés, qui souhaitent s’en servir, et son nombre limité d’unités lui confère donc de la rareté, de la valeur. Atteignant des records, la presse parle toujours de lui, accentuant sérieusement le cercle de cause à effet.
  • Le 29 octobre 2017, il franchi un nouveau record en dépassant les 6000$, puis le 5 novembre 2017, il atteint les 7000$ mais est retombé avant de remonter pour atteindre le 23 novembre plus de 8200$. Transparaît ici la forte fluctuation de la valeur du Bitcoin.

 

Sources:

https://blockchainfrance.net/decouvrir-la-blockchain/c-est-quoi-la-blockchain/

https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/qu-est-qu-cryptomonnaie-a3357.html

https://journalducoin.com

https://www.buybitcoinworldwide.com/fr/cours-bitcoin/

Application Cryptowatch

Linux Pratique n°104 de Novembre / Décembre 2017

 

A propos de Marina LI

Etudiante en M2 Gestion et Droit de l’Économie Numérique – Parcours Droit de l’Économie Numérique à l’Université de Strasbourg, je suis passionnée par les évolutions des nouvelles technologies et les enjeux qu’elles suscitent. Je m’intéresse au droit des données personnelles ainsi qu’à la propriété intellectuelle.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn4

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *