La maison connectée : une grande tendance

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

D’après le cabinet suédois Berg Insight, en 2020, l’Europe ne comptera pas moins de 45 millions de maisons connectées, soit près de quatre fois plus qu’en 2015.

La maison connectée : vecteur de confort

Le foyer « intelligent » promet plus de confort et de sécurité en simplifiant la vie du foyer, mais aussi en améliorant la gestion du quotidien.

Et ces nouveaux objets connectés sont source de bien-être au quotidien :

  • Les ampoules connectées changent à l’infini les ambiances et s’adaptent en fonction de la luminosité (via une application).
  • Le film plastique connecté, que l’on pose sur les vitres des fenêtres se commandant à partir de votre smartphone, permet de passer de l’opacité totale à la transparence, en fonction de vos envies.
  • Le frigo connecté équipé de caméras intégrées, permettant à distance de réaliser un état des lieux des “restes” afin de faire ses courses.

Bien que rendant la vie plus facile, l’intelligence de la maison connectée apporte facilement de nouvelles économies d’énergie. Confort et économies d’énergies ne font qu’un !

Plus économique et écologique

Plutôt que d’allumer la lumière lorsque le réveil sonne, la maison connectée optera pour l’ouverture des volets s’il fait jour, ou, en cas de canicule, les volets se fermeront pour conserver la fraîcheur et éviter l’utilisation d’un climatiseur… Il est possible de consommer moins, et cela, grâce à la domotique.

Piloter le chauffage à distance, partout, et à tout moment est devenu réalisable avec le thermostat Netatmo par ENGIE (fusion de Gaz de France et de Suez sous le nom de « GDF Suez »). Cette innovation permet de contrôler à distance la température du logement, de programmer le chauffage ou encore d’avertir en cas d’anomalie.

Passage automatique du chauffage en mode économique, éclairage par détecteur de présence, les « smart homes » donnent les moyens de faire des économies d’énergie, en gérant intelligemment la consommation comme le fait le compteur intelligent Linky.

Face à ce monde ultra-connecté, il appartient à chaque individu d’être « maître de son royaume » et de protéger sa maison de toute intrusion, combinant « maison connectée » et « sécurité ».

Renforçant la sécurité de celle-ci

Il est évident que nul n’a envie de subir un cambriolage ou encore de voir sa maison partir en fumée. Mais sommes-nous tous dotés des moyens de préventions adaptés ? L’assurance d’être averti de la moindre fumée suspecte ou que personne ne puisse s’introduire chez soi pendant son sommeil est beaucoup plus importante que le simple fait d’avertir une équipe d’intervention.

C’est pour cela que de nombreux fabricants de domotiques proposent des produits contre les intrusions et pour se faire prévenir des dangers domotiques, une série de nouveaux dispositifs:

  • La caméra anti-intrusion extérieure analyse l’image et effectue une détection infrarouge qui permet d’éviter les fausses alarmes, et en cas d’intrusion avérée, d’être averti (photos et vidéos) sur votre smartphone.
  • La serrure connectée permet d’ouvrir votre porte en approchant votre smartphone d’un capteur. L’ouverture à distance est d’ailleurs même possible.
  • Le détecteur d’incendie intelligent alerte (via smartphone) en cas de fumée suspecte ou de présence de monoxyde de carbone.

 

Mais la véritable tendance de l’année 2017 est l’assistant virtuel: cet outil révolutionnaire qui enregistre vos habitudes et permet de récolter un nombre incalculable d’informations.

Les assistants vocaux comme Google Home, ou encore l’Apple home kit ou Amazon Echo cumulent la reconnaissance vocale et l’intelligence artificielle. Par le simple son de votre voix, il est facile de prendre le contrôle des appareils connectés au sein de votre maison!

A propos de Denise PHAN

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...