Fusions-acquisitions dans le secteur du e-commerce en 2017

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Deux mois avant Noël, l’année 2017 a laissé une trace marquante dans l’économie numérique, et particulièrement dans le secteur du e-commerce, notamment avec le volume des opérations de fusion-acquisition entre les entreprises spécialisées dans ce domaine. Distribution, cosmétique, vin, habillement, ou encore bricolage, toutes ces branches d’activités sont concernées.

Commençons par le secteur de la distribution. Le groupe français Casino a acquis 98.88% du capital de l’entreprise Cnova, très prospère en e-commerce jusqu’à maintenant.

Ensuite, l’entreprise française Conforama, détaillant de mobilier et d’objets de décoration en kit, a pris 17 % du capital de Showroomprivé. L’opération s’effectue pour un montant total de 154.7 millions d’euros, c’est-à-dire 27 euros par action.

D’un autre coté, l’entreprise Showroomprivé a elle-même signé une acceptation d’acquisition de Beautéprivée, qui constitue aujourd’hui l’entreprise française la plus influente de vente en ligne pour les produits cosmétiques. Notons que cette dernière a réalisé, en 2016, un chiffre d’affaire de 19 millions d’euros.

Par ailleurs, le secteur du vin est omniprésent dans cette dimension de croissance. Après une rentabilité remarquable en 2016, avec un chiffre d’affaire de 8 millions d’euros, le Petitballon a fait l’objet d’une prise de participation par l’entreprise française Vente-privée.

Le secteur de l’habillement est lui marqué par la prise de participation du groupe Galerie Lafayette dans LaRedoute, à hauteur de 51%. Selon le deux parties, ce rapprochement des deux entreprises va créer un groupe à 4.5 Milliards d’euro de chiffre d’affaire.

Terminons avec le secteur du bricolage, jardinage, et outillage. L’entreprise Brico-Privé, qui a réalisé un chiffre d’affaire de 75 millions d’euros dans le dernier exercice, accélère sa stratégie de croissance externe pour s’ouvrir au BtoB, notamment avec la prise de contrôle de l’entreprise Racetools, spécialiste dans l’outillage électroportatif professionnel.

 

 

A propos de Omar MRABTI

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *