Finance : l’explosion du trading des crypto-monnaies

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn14

Bitcoin, Ether, Ripple, Litecoin, Dash, Factom ou encore la Lisk, autant de crypto-monnaies qui ont vu le jour ces dix dernières années. Aujourd’hui ces monnaies virtuelles sont sujettes à de nombreuses spéculations qui ont permis l’instauration de véritables plateformes de trading des crypto-monnaies.

Avec la création des crypto-monnaies, on a vu apparaître une véritable communauté, qui s’entraide en partageant des informations sur les différentes monnaies pour réaliser des profits. Le développement de cette communauté a été rendu possible grâce à l’accroissement de la valeur des monnaies cryptées, elle possède son propre lexique. En France, « La baleine » est l’une des communautés les plus populaires, on retrouve sur leur site des conseils, tutoriels et autres outils partagés par les membres.

Comment se procurer de la crypto-monnaie ?

L’achat de monnaies cryptées a souvent souffert de risques et arnaques multiples qu’on retrouvait sur Internet. C’est pourquoi de plus en plus de sites proposent d’acheter de la crypto-monnaie de façon totalement sécurisée par carte bancaire mais également via des plateformes comme Paypal.

Comment la crypto-monnaie prend de la valeur ?

Le Bitcoin a fait naître la Blockchain, qui est un algorithme qui va guider le cours de la valeur des crypto-monnaies. C’est une base de données ordonnée contenant des blocs qui eux-mêmes prennent en compte les transactions, opérations d’écriture dans la chaîne et cela dans un ordre précis. Le tout est réparti sur un réseau (dans notre cas, Internet) qui n’a pas de gérant unique.

Voici un schéma pour comprendre l’usage du Blockchain :

La crypto-monnaie bien qu’elle soit décentralisée, a un cours déterminé comme toutes les autres monnaies. Ainsi, c’est la loi de l’offre et de la demande qui s’applique. Le prix va être fixé quand l’offre rencontre la demande. Ainsi plus la demande en crypto-monnaie est grande, plus le cours va grimper.

La spéculation joue un rôle essentiel dans la valeur de la crypto-monnaie. Au lancement du Bitcoin par exemple, sa valeur a été engendrée par les spéculations faites sur le développement et l’acceptation de la monnaie à une grande échelle. La monnaie traditionnelle va voir son cours basé sur l’or par exemple. Tandis que le Bitcoin lui est basé sur des « étiquettes de prix » définies par les commerçants et les acteurs de change. Cette étiquette de prix est, en quelque sorte, une promesse d’échanger des biens contre des Bitcoins.

En effet, il est possible d’utiliser des Bitcoins et pas uniquement sur le « Dark Net » ou le « Deep Web » comme on peut le penser. Ainsi, WordPress, Paypal, Baidu, Mega et d’autres sociétés ont déjà affirmé, accepter le Bitcoin pour certaines transactions. Au Japon plus de 4500 magasins acceptent déjà le Bitcoin comme moyen de paiement. Actuellement, le pays étudie la possibilité d’élargir au niveau national l’usage de la crypto-monnaie.

Où faire du trading ?

Il existe de nombreuses plateformes en ligne comme Bitcoin-central, Paymium en France, Bitcoin.de en Allemagne ou encore Mt.Gox au Japon ou encore Kraken.com. Mt.Gox a connu une situation de quasi-monopole dans les échanges de Bitcoins avant d’être fermé en 2014 suite à un piratage. On parle de plus de 850 000 Bitcoins dérobés par des hackers. Lorsqu’on sait qu’aujourd’hui, la valeur du Bitcoin dépasse les 2300 dollars (valeur datée à juillet 2017), on peut imaginer les retombées économiques d’une telle attaque informatique.

Les risques du trading de crypto-monnaie

Le Bitcoin n’est pas une monnaie de commerce, son nombre est plafonné à 21 millions. Certes, le Bitcoin sera une monnaie qui aura une valeur, mais elle sera en constante déflation. C’est une monnaie qui sert très peu pour les échanges commerciaux, les Bitcoins sont souvent achetés à un prix pour être revendu plus chère dans le futur contre des euros ou des dollars.

De plus, c’est une monnaie avec une forte volatilité avec un cours qui peut être très instable à cause des nombreuses spéculations. Enfin, le Bitcoin est un logiciel libre, dont le système peut être dupliqué à l’infini. C’est pourquoi, on peut voir apparaître de plus en plus de crypto-monnaies, ce qui peut impacter le cours des différentes crypto-monnaies.

Pour plus de détails sur l’origine et la gestion des risques vous pouvez visualiser cette vidéo réalisée par l’équipe La Baleine.

Le régime fiscal français applicable à la crypto-monnaie

C’est le 11 juillet 2014 que le Bulletin Officiel des Finances Publiques a fixé le régime fiscal du Bitcoin en France et cela pour les successions, l’acquisition en vue de la revente et l’impôt de solidarité sur la fortune.

Ainsi le texte de loi prévoit :

Successions : « les unités de compte virtuelles stockées sur un support électronique (notamment les “bitcoins”) » doivent être déclarées.

Impôt de solidarité sur la fortune : l’ISF est assis sur l’ensemble du patrimoine du contribuable, y compris « les unités de compte virtuelles stockées sur un support électronique (notamment les “bitcoins”). »

Acquisition de bitcoins en vue de leur revente : « Le bitcoin est une unité de compte virtuelle qui peut être valorisée et utilisée comme outil spéculatif. Par conséquent, conformément aux dispositions de l’article L. 110-1 du code de commerce qui répute acte de commerce toute acquisition de biens meubles aux fins de les revendre, l’achat-revente de bitcoins exercée à titre habituel et pour son propre compte constitue une activité commerciale par nature dont les revenus sont à déclarer dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) en application de l’article 34 du CGI.

En revanche, les produits tirés de cette activité à titre occasionnel sont des revenus relevant des prévisions de l’article 92 du CGI (BOI-BNC-CHAMP-10-10-20-40 au XXIX § 1080). »

Pour plus d’informations cliquez ici et .

A propos de Jassin SKRIJELJ

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn14

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *