L’interopérabilité des données au service de la lutte contre le terrorisme

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Las Ramblas, 17 août 2017 : Une nouvelle attaque terroriste s’ajoute à la longue liste d’attentats qui choquent l’Europe. Les Etats membres de l’UE s’unifient en réponse à ce genre de criminalité sans précédent.

Une commission pour lutter contre le terrorisme

Début juillet, soit un mois avant les attaques terroristes récentes, les eurodéputés ont voté pour la création d’une nouvelle commission parlementaire spéciale. Son premier objectif étant d’examiner les mesures antiterroristes, elle sera aussi chargée de détecter les faiblesses dans la coopération judiciaire transfrontalière et le partage d’informations.

La coopération judiciaire par le biais du numérique

La commission spéciale évaluera l’ampleur de la menace terroriste sur le territoire européen, en décelant les erreurs ou défaillances du passé. Les Etats membres coopèrent entre eux et avec des pays tiers avec comme but commun d’affronter les groupes terroristes. Ainsi, par la biais d’institutions comme Eurojust et Europol, les pays partagent des informations dans des bases de données communes. De cette manière, les autorités de police peuvent tracer les mouvements des personnes soupçonnées.

Un mandat ambitieux

Son mandat prévoit, entre autres, que ses 30 MEPs se pencheront sur l’amélioration du système de partage d’informations entre les états afin de trouver les criminels. Par ailleurs, ils examineront les liens des attaques terroristes avec les crimes économiques.

Les travaux de la commission PANA, sur la fraude fiscale, l’évasion fiscale et le blanchiment de capitaux, ont montré le développement de la criminalité financière. Cependant, la nouvelle commission vise à aller encore plus loin que PANA car, le blanchiment d’argent se fait souvent à travers le financement du terrorisme.

La commission contre le terrorisme fonctionnera pour 12 mois, avec extension possible.

A propos de Iliana KOUTOULAKOU

Etudiante en M2 Droit de l'Economie Numérique. Passionnée par les enjeux du traitement et de la protection des données personnelles. Porte un vrai intérêt aux objets connectés et au Big Data.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *