US : Le juge refuse à LinkedIn de bloquer les profils ouverts

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

La demande d’injonction accordée par le juge Chen

A San Francisco, le juge fédéral americain Edward Chen accorde la demande d’injonction préliminaire présentée par hiQ Labs à l’encontre de Linkedin. La compagnie se défendait dans sa plainte que LinkedIn possession de Microsoft violait les lois antitrust . La décision est le résultat d’un différend qui se déroule depuis mai lorsque LinkedIn publie une lettre où elle demande à hiQ Labs de cesser de récupérer ses données.

La décision du juge va à l’encontre de LinkedIn, et le réseau doit supprimer dans les 24 heures toute technologie mise en place pour bloquer HiQ d’accéder aux profils publics. En effet l’unité LinkedIn de Microsoft Corp (MSFT.O) souhaitait empêcher les différentes startups, boites et entreprises d’accéder aux données de profil public présentes sur ledit site.

hiQ Labs utilise les données de LinkedIn pour créer des algorithmes capables de prédire les comportements des employés, par exemple à quel moment ils pourraient quitter la compagnie.
L’affaire au-delà de Linkedin et HIQ Labs est censée donnée l’exemple, elle pourrait dicter le droit de contrôle des entreprises sur les données publiques accessibles sur leurs services.

La victoire de hiQ
Hiq est fière de la décision et la qualifie d’essentielle pour toutes les entreprises qui s’appuient sur les données publiquement disponibles. La société ajoute dans un communiqué » Les données publiques doivent rester publiques et que l’innovation sur internet ne devrait pas être étouffée par un harcèlement juridique ou par un petit groupe de sociétés puissantes ».

A propos de Kim DAHAN

Née à Casablanca, et ayant poursuivi mes études de droit en France, je me suis spécialisée en droit des affaires et en 2016/2017 en digital marketing, car le monde de demain n'est que NUMERIQUE 🙂

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *