Spotify et Tidal : quand les plateformes de musique en ligne bouleversent leurs business models

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

La plateforme de musique en ligne, Spotify, a négocié avec Universal Music la réservation provisoire de certains albums aux abonnés payants uniquement. Ceci afin de mieux rémunérer les artistes. La plateforme de musique en ligne Tidal du rappeur américain Jay-Z, quant à elle, essaie de rebooster son nombre d’abonnés. En effet, le rappeur américain propriétaire de cette plateforme parie sur l’exclusivité de ses albums.

Spotify et Universal Music. A la suite d’une négociation avec Universal MusicSpotify réserve provisoirement certains albums aux abonnés payants. Ceci bouleverse un peu le modèle économique promu jusqu’à présent par Spotify de modèle hybride publicités/abonnements. En effet, l’écoute de la musique en ligne est gratuite si vous écoutez des publicités; en revanche, le paiement de l’écoute permet d’éviter les publicités.

Un catalogue moins fourni pour les utilisateurs gratuits. Les utilisateurs gratuits n’auront accès qu’aux nouveautés d’artistes d’Universal Music que deux semaines après les abonnés de la plateforme de musique en ligne.

Revenus. L’écoute des abonnés dégage plus de revenus que l’écoute des utilisateurs. Ainsi, cette négociation permet une meilleure rémunération des artistes. Pour Spotify, les artistes pourront décider ou non s’ils veulent profiter de ce programme sans nécessairement passer par leurs majors.

Tidal. Tidal est une plateforme de musique en ligne créée par le rappeur américain et mari de Beyoncé, Jay-Z. Mais, c’est une des plateformes de musique en ligne qui marche le moins face à Apple et Spotify notamment. Tidal ne compte qu’environ un million d’abonnés contre 50 millions pour Spotify.

Exclusivité des droits de représentation. Le rappeur américain a décidé de retirer récemment la quasi-totalité de ses albums sur les plateformes de musique en ligne concurrentes. Il s’agit en général de ses albums solo.

Regain du Peer-to-Peer. Cette tactique a tout de même un désavantage non négligeable. En effet, elle peut pousser à souscrire un abonnement sur Tidal mais, le principe de l’exclusivité peut aussi pousser dans les bras du piratage via le Peer-to-Peer. Ce regain avait été remarqué notamment lorsque Beyoncé (la femme de Jay-Z) avait accordé l’exclusivité à Tidal de son album Lemonade.

A propos de Cindy R.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *