Le grand chambardement du livre numérique! Vraiment?

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

L’arrivée du livre numérique était censée être une révolution, dont le livre papier devait trépasser. Force est de constater que le papier a encore – en France – de beaux jours devant lui. En effet, le numérique n’a pas remplacé le bon vieux bouquin, il est venu l’améliorer (s’il en avait besoin), le rendre plus attrayant, plus participatif.

 

Quid du marché du livre numérique en France
En 2016 le marché français du livre numérique représentait 3,5% du marché de l’édition (soit 2,5% du CA). L’achat de livre numérique se fait plutôt sur les romans (policier, science-fiction, etc.) que sur les BD ou livres jeunesse. Alors qu’en quatre ans (2012-2016) le pourcentage d’adeptes des livres numériques est passé de 5 à 20%, ce marché ne séduit toujours pas les éditeurs. En effet, encore 31% d’entre eux n’ont pas développé ce genre de service et 56% de ces derniers ne souhaitent pas en développer.

 

Que reproche-t-on au livre du numérique ?
L’un des reproches faits aux livres numériques est son prix. La phase d’impression et de distribution étant supprimées, le coût devrait être réduit. Or il arrive que pour certaines œuvres le prix du livre papier et celui du livre numérique soit le même, voire plus élevé pour ce dernier.
Ensuite, les liseuses sont des objets impersonnels alors que les livres ont une odeur particulière, qui de ce seul fait parvient à nous transporter dans une histoire ou dans le passé des vieux livres. Leur couverture en fait également un objet de collection. Le livre permet par ailleurs de satisfaire notre côté matérialiste en contemplant une belle bibliothèque remplie de livres en tout genre.
Outre son aspect peu attrayant, nous passons déjà beaucoup trop de temps devant un écran. Télé, ordinateur, tablette… Nos yeux se fatiguent, malgré le traitement ou les accessoires anti lumière bleue. Il est donc préférable de fuir les écrans, d’autant plus que nous lisons le soir avant de dormir et que la lumière des écrans a un impact négatif sur la phase d’endormissement.

 

Le livre numérique a aussi ses avantages…
Le livre numérique ne peut pas avoir que des défauts. Ainsi pour les enfants, une fonction audio a été développée permettant de leur faire découvrir la lecture. Une voix commence par lire quelques pages puis s’arrête afin de laisser l’enfant poursuivre la lecture. Cette fonction peut également lire un mot uniquement ou en donner la définition. Plus d’infos sur le site de la collection j’aime lire ici.
L’avantage incontestable de la liseuse est sa taille et son poids. De ce point de vue le livre est battu à plate couture. Plus besoin de faire un choix pour les livres à emporter sur la plage cet été, prenez toute la bibliothèque si ça vous plaît !
Paradoxalement, le prix peut également être un avantage. En effet, pour certains ouvrages, notamment ceux tombés dans le domaine public, le prix peut être très avantageux voire nul.

 

Evolution du monde de l’édition grâce aux plateformes
Au-delà de l’objet, c’est tout un univers qui se trouve modifié par le numérique. Aujourd’hui le lecteur a un rôle plus important. En partageant ses coups de cœur via des plateformes appropriées telle que Sweek1 ou tout simplement via les réseaux sociaux, il peut faire passer un auteur de l’ombre à la lumière, bien plus rapidement qu’autrefois. Plus encore, le lecteur peut devenir le héros de l’histoire. Bruno MARCHESSON, créateur de la toute jeune start-up Via Fabula, a eu l’idée de faire du lecteur le personnage principal d’une histoire qui change en fonction de différents paramètres. Ainsi l’histoire s’adapte à la météo, à l’actualité, au lieu où se trouve le lecteur, etc. Si ce livre d’un nouveau genre vous intrigue rendez-vous ici.

L’écriture vous titille? Vous aimeriez être publié? Sachez qu’il existe de nombreuses plateformes d’autoédition, telles que blurb, Bookelis, createspace, ibooks author, iggybook, Kindle direct publishing, Kobo Writing Life, librinova, Publishroom, Wattpad, et bien d’autres.

 

Livre papier ou livre numérique, finalement comme le disait Alfred de Musset : « qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ».

 

1: Sweek est une plateforme mobile de publishing. Grâce à cette application vous pouvez écrire, lire et partager des histoires et tout cela gratuitement. Rendez-vous ici.

A propos de Tiphaine D.

Étudiante en Master 2 Gestion et droit de l’économie numérique.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *