Google lance son casque de réalité virtuelle avec la technologie Worldsense

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Google, le géant du web, toujours à la pointe de la dernière technologie a fait de « l’informatique immersive » un des grands thèmes de la Google I/O cette année. A l’instar de ses confrères Sony, Microsoft ou Facebook, le prochain objectif est la sortie du casque de réalité virtuelle sans pc ni smartphone, grâce à la nouvelle technologie Worldsense qui permet de détecter les mouvements.

Les casques tout en un
La plateforme Daydream de Google a encore cherché l’innovation à travers l’optimisation des casques sans fil, qui se traduit par une meilleure immersion, inutile de se doter de capteurs externes, car la reconnaissance des mouvements est ancrée avec Worldsense. Pour l’instant il faudra faire preuve de patience et se suffire d’un simple pointeur strictement identique à celui du Daydream View, qui n’offre qu’une captation basique des mouvements de la main. « Une expérience comme Google Tilt Brush (un logiciel de dessin utilisant la manette du Vive comme pinceau) ne sera pas disponible sur ces casques » a déclaré le vice-président en charge de la VR et de l’AR Clay Bavor.

L’expérience vous l’avez compris, ne sera pas aussi complète que celle proposée par le Vive ou l’Oculus Rift.

Privilégier les nouvelles technologies à l’exclusivité
Pour s’équiper de la nouvelle tendance Daydream Autonome, il faut compter 600 euros, l’économie d’argent est réalisée à travers l’inutilité de s’acheter un pc ou un smartphone; Google actuellement en avance sur la prochaine technologie, ne mise pas tout sur son casque de RV, le leader du numérique introduit Seurat.

Seurat, se vante de rendus graphiques quasiment photo-réalistes en temps réel… avec un simple circuit graphique mobile.

Google a donc misé sur la prudence, en laissant le temps faire évoluer les applications d’AR et VR plutôt que de sortir la killer app, dont les risques d’échecs pourraient générer d’importantes pertes.

A propos de Kim DAHAN

Née à Casablanca, et ayant poursuivi mes études de droit en France, je me suis spécialisée en droit des affaires et en 2016/2017 en digital marketing, car le monde de demain n'est que NUMERIQUE 🙂

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *