La place des applications de coaching en ligne dans le domaine sportif

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn3

Comme nous l’explique l’article sur la multiplication des objets connectés dans le domaine sportif, l’avènement d’internet, des smartphones ainsi que des objets connectés ont bouleversé les habitudes et l’entrainement des sportifs. Il en est de même avec le coaching sportif.

Au-delà de simples programmes d’entraînement disponibles sur internet ou d’objets connectés “trackeur d’activité”, la révolution numérique a transformé nos habitudes d’entraînement grâce aux applications mobiles.

Inconcevable il y a encore quelques années, le coaching virtuel ne cesse de franchir des paliers. De récentes études ont estimé à 1,5 milliard de dollars le marché du coaching dans le monde.

L’évolution crescendo du nombre d’utilisateurs adeptes de ses applications et de ce mode de fonctionnement est dû à de nombreux avantages. Outre les contraintes logistiques et matérielles, l’idée d’avoir son coach virtuel au creux de sa main séduit de plus en plus de gens. La possibilité qu’offrent les applications de pouvoir s’entraîner partout à tout moment est devenue un facteur essentiel dans notre société actuelle du “tout et tout de suite”.

Qui n’a jamais voulu avoir un coach à portée de main, disponible tout le temps, infatigable et disposant d’une mémoire et d’une patiente infinie ?!

Que ce soit dans le domaine du running ou dans celui de la remise en forme et du renforcement musculaire, de nombreux acteurs émergent pour venir entraîner et motiver un nombre d’utilisateurs toujours croissant.

(croissance des applications mobiles sur les 3 prochaines années)

 

Derrière l’application Fizzup, leader sur le marché avec plus de 2 millions d’utilisateurs sur le coaching en ligne, Freeletics, Runtastic, Sworkit, mon-coach-sportif.com ainsi que des milliers d’autres se partagent ce marché fleurissant en nombre et en intérêt.

Preuve du succès et de la tendance : Plus de 50 millions de photos des courses sur Nike+ Running ont été partagées sur la toile grâce au coaching et l’effet de mode découlant de ses pratiques et des réseaux sociaux.

En plus d’être disponible en permanence et ne nécessitant pas d’équipement spécifique pour la plupart, les applications de coaching ont l’avantage d’être attractives financièrement.

Quand une salle de sport physique aura tendance à proposer des abonnements mensuels aux alentours de 30€/mois ou 40€/mois en moyenne, des milliers d’applications proposent des contenues gratuits ou payants (pour une ou deux dizaines d’euros par mois). 

L’accès au sport lui aussi évolue. Internet permet à la fois d’avoir de plus vastes connaissances sur les différents sports, mais il a aussi permis d’y avoir un accès simplifié. Au-delà des applications “pures players”, de nombreux contenus comme des articles de blog ou des conseils spécialisés sont publiés chaque jour sur différents canaux et permettent aux utilisateurs d’avoir un contenu extrêmement large.

Grâce aux applications et à internet, la pratique du sport devient accessible au plus grand nombre et surtout de manière personnalisée. Chacun a son rythme que l’on soit débutant ou initié. Au final, c’est sans doute eux la véritable cible des acteurs numériques, ces consommateurs et sportifs anonymes qui ne demandent qu’à vivre une expérience sportive adaptée à leurs besoins.

A propos de Guillaume BAUDE

Etudiant dans le master 2 commerce électronique de l’université de Strasbourg

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn3

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *