Les différents modes de publicité digitale : CPA, CPM, CPC, CPI, CPS, CPL …

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

http://marketing-et-ecommerce.com/wp-content/uploads/2015/09/remuneration-publicite-online.jpg

La publicité digitale comprend toutes les formes de publicités réalisées en utilisant le web. Comme tout domaine, elle implique un grand nombre de termes souvent obscurs pour les néophytes. Le but du présent article est de les énumérer en donnant à la fois la signification des différents acronymes ainsi qu’une définition.

http://www.samweb.fr/modes-remunerations-online-cpm-cpc-cpl-cpa-cps/#prettyPhoto/0/

CPA : coût par action/acquisition

La campagne CPA est liée à la performance. La rémunération se base sur l’objectif fixé – souvent un achat (CPS : coût par Sale). Les commissions varient entre 3% et 30% du CA selon le type de programme.

90% de l’affiliation est rémunérée en CPS, les visiteurs doivent cliquer sur le lien affilié et effectuer un achat.

Un autre type d’action existe, celui du CPL (coût par lead). Il correspond à l’acquisition d’un contact par le biais d’un formulaire rempli par le visiteur.

CPC : coût par clic

Le CPC est le mode de campagne le plus répandu. La rémunération est basée sur le clic. Google Adsense est le programme le plus connu et la commission varie selon la thématique.

Généralement, le prix du CPC est compris entre 5 et 20 centimes d’euro. Le taux de clic moyen est très faible, entre 0,1% et 0,5% et le taux de rebond très élevé.

On trouve aussi une variante du CPC qui est le double clic ou CPDC, l’internaute doit cliquer sur le lien ou la bannière et également cliquer une deuxième fois au sein du même du site.

CPI : coût par intégration

Apparu avec les flux RSS et les widgets, la rémunération de ce nouveau mode se base sur l’intégration ou l’installation du widget d’une marque ou l’abonnement au flux RSS.

CPM : coût pour mille

Le CPM était le mode de publicité digitale le plus connu il y a quelques années. La rémunération se base sur la vue de mille pages.

De plus en plus rare, le coût du CPM varie de 10 à 80 euros. Chaque visite génère un cookie automatiquement qui limite ainsi à une vue de chaque visiteur par bannière.

A propos de Mourad LAHMER

Étudiant en Master 2 Commerce Électronique au sein de l’Université de Strasbourg, titulaire d’un M2 en Finance Participative au sein de l’Université de Strasbourg et d’un M2 en Marketing à l’IAE de Dijon, avec une expérience professionnelle de 11 ans, vivement intéresse par l’économie participative.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *