L’utilisation des TIC dans le processus démocratique

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Le développement des technologies de l’information et de la communication (TIC) de manière générale, et internet en particulier, a transformé le rapport entre gouvernant et gouverné. Les TIC permettent les échanges d’informations instantanés et universels. Grace à internet, nous avons changé notre façon de communiquer. À l’heure actuelle, internet est devenu d’une part un nouvel outil de communication et de propagande incontournable et d’autre part un espace de discussion et de participation des citoyens à la vie démocratique. En effet, il est l’instrument d’une participation citoyenne, un lieu d’information et de dialogue et décisions politique. La quantité et la diversité des informations qu’il offre à chaque citoyen à participer au processus démocratique. L’utilisation des réseaux interactifs où l’information est accessible à tous, dont chacun peut intervenir à tout moment.

– Concernant les réseaux sociaux :

Les acteurs politiques utilisent aujourd’hui de plus en plus des réseaux sociaux afin de présenter leurs programmes. D’ailleurs, la plupart des acteurs politiques sont déjà présentents sur les réseaux sociaux pour donner une image moderne. Cela permet une rapidité de la circulation de l’information, l’échange des idées, et aussi de toucher plus de citoyens susceptibles de voter. L’utilisation des TIC et médias sociaux ont introduit des nouvelles pratiques mais également de nouveaux moyens d’expressions populaires. Contrairement aux médias traditionnels où on est considéré comme des simples consommateurs d’information.

– Cybervote :
On parle de vote électronique lorsqu’il y a généralement un changement du processus électoral dite traditionnel en son équivalent basé sur les TIC. Il existe plusieurs systèmes de vote électronique, une simple connexion internet suffit. Il est donc possible de voter dans les bureaux de vote équipés de terminaux fortement sécurisés et bien évidemment confidentiel reliés en réseau à un système central, ce dernier comptabilise les suffrages et exprime l’obtention des résultats électoraux plus rapides et plus fiables. Cette nouvelle forme de vote a l’avantage de plaire aux jeunes dont il y a un taux d’abstention élevé, elle permettrait l’augmentation de la participation des électeurs.

– Les pétitions
Les pétitions en ligne peuvent constituer un outil très important pour les acteurs politiques ainsi que les citoyens dans la mesure où elles mettent l’accent sur des problèmes sociaux, économique, culturels et aussi politique qui nécessitent l’intervention de l’acteur politique pour une éventuelle solution. Et l’avantage est que cela permettra au politicien de découvrir les problématiques sur lesquels le citoyen souhaite attirer son attention.

Enfin, il est important de comprendre que malgré les nouvelles opportunités qu’offre internet en matière de pratiques démocratiques, il existe un certain nombre de difficultés qui sont susceptibles d’empêcher son avènement. L’utilisation de ces technologies nouvelles supposent en effet d’investir dans des équipements performants et accessibles, mais aussi d’y préparer la société et les institutions.

A propos de Alpha-Omar DIALLO

Étudiant en Master 2 Gestion et Droit de l'Économie Numérique Parcours Commerce Électronique Université de Strasbourg

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *