ALDI, un supermarché de Hard-discount allemand, met le pied dans le marché chinois

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Aldi a annoncé son entrée dans le marché chinois le 2 mars 2017. Le média allemand « Handelsblatt » a nommé cet événement ‘Aldibaba’ qui est une contraction des noms Aldi et Alibaba.

Plutôt que d’installer des magasins physiques, la firme allemande a préféré se positionner sur la voie de l’e-commerce en Chine par le biais de sa filiale ALDI Süd.

Aldi est une chaîne familiale allemandes de supermarchés hard-discount datant de 1913 dont la majorité des consommateurs sont des ménages à faibles revenus et des individus qui cherchent les prix les plus bas. La chaîne de supermarché ne vend que 700 produits qui sont d’après eux les plus souvent demandés par les clients et les plus nécessaires pour la vie quotidienne. Elle n’offre cependant, qu’une variété  unique pour chaque catégorie de produits.

En novembre dernier, l’entreprise allemande a affirmé qu’elle allait ouvrir des supermarchés spécialisés dans la vente du vin sur des plate-formes d’e-commerce et des supermarchés off-line seraient proposés au marché chinois. Les principaux produits vendus sur la plateforme Tmall global, qui est gérée par Alibaba, sont du vin, des chocolats, des snacks et autres aliments pour le petit-déjeuner. Tous ces produits vendus en Chine sont fournis par des fournisseurs australiens. Cette entrée d’Aldi sur le marché chinois pourrait non seulement venir bousculer les supermarchés de qualité chinois, mais aussi améliorer la conception du hard-discount pour des supermarchés traditionnels.

Pour plus d’informations vous pouvez cliquer ici et

A propos de Di WU

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *