Quel avenir pour le site ZONE TELECHARGEMENT après sa fermeture par la gendarmerie nationale ?

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

« … ZONE TELECHARGEMENT, le 11ème site le plus visité de France avec 4 millions de visiteurs uniques mensuels. »

Capture d’écran du site http://www.zone-telechargement.ws le 20/01/2017

Le lundi 28 novembre 2016, la section de recherches de la gendarmerie et le centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) ont procédé à la fermeture du site ZONE TELECHARGEMENT, le 11ème site le plus visité de France avec 4 millions de visiteurs uniques mensuels. Cette fermeture fait suite à une plainte de l’Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle (ALPA) et de la Société des Auteurs Compositeurs et Éditeurs de Musique (SACEM) déposée en novembre 2014. Selon la SACEM, le préjudice a été estimé à 75 millions d’euros pour les ayants droit et le site génèrerait 1,5 millions d’euros de chiffre d’affaire annuel en revenu publicitaire.

Cinq personnes ont été interpelées lors de cette opération de la gendarmerie dont deux placées en détention provisoire à Toulouse, les administrateurs présumés du site de téléchargement illégal. L’avocat des deux suspects estime que le site est à vocation de partage et qu’il réuni des passionnés « ce ne sont pas Thibault et Wilfrid qui ont créé le préjudice, ce sont les utilisateurs, va-t-on tous les mettre en prison ? ».

Site http://www.zone-telechargement.com/ après sa fermeture

Comme le phénix ZONE TELECHARGEMENT est de retour, il renait de ses cendres, avec un nouveau nom de domaine « zone-telechargement.ws » (enregistrée dans les îles Samoa dont la législation d’hébergement web est plus souple) ainsi qu’un nouveau protecteur de liens de téléchargement « dl-protecte.com ». Plusieurs sites concurrents ont anticipé d’éventuelles poursuites judiciaires et ont également procédé au changement de leurs noms de domaines afin de compliquer les procédures judiciaires des ayants droits. Ainsi, « www.extreme-down.cc » est devenu « www.extreme-down.in ».

Quel sort réserve la gendarmerie nationale aux autres sites de téléchargement illégal, s’agit-il d’une chasse aux sorcières ?

 

A propos de Mourad LAHMER

Étudiant en Master 2 Commerce Électronique au sein de l’Université de Strasbourg, titulaire d’un M2 en Finance Participative au sein de l’Université de Strasbourg et d’un M2 en Marketing à l’IAE de Dijon, avec une expérience professionnelle de 11 ans, vivement intéresse par l’économie participative.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *