Tmall ou WeChat? Le tremplin des marques de luxe

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Tmall ou WeChat, laquelle de ces plate-formes doit être choisie par les marques de luxe qui essaient d’entrer dans le commerce électronique sur le marché chinois ? Cette question a provoqué un large débat dans l’industrie. Récemment, WWD, un média de mode aux États-Unis, a publié un document analytique qui montre que Wechat est la première option pour les marques de luxe.

Au cours de ces dernières années, les marques de luxe étrangères ont généralement préféré Tmall comme tremplin d’entrée sur le marché chinois, considérant quand même la position importante de sa société mère, le groupe Alibaba. Normalement, les marques qui mettent leur E-shop sur la plate-forme Tmall peuvent facilement accéder à de nombreux clients. L’année dernière, les ventes de la plate-forme Tmall ont atteint jusqu’à 463 milliards de dollars.
Étonnamment, une marque américaine de “luxe abordable”, Coach, a fermé soudainement, le mois dernier, son magasin sur Tmall et a projeté de créer sa boutique sur  WeChat. En fait, Coach coopère pour la première fois avec Tmall en 2011 et après deux mois cette coopération s’est terminée en raison d’un conflit de contrefaçon.

D’autres marques de luxe, comme Dior et Bulgari, ont organisé la promotion de produits spécifiques sur WeChat lors du Festival Tanabata de cette année, afin de tester sa popularité dans le domaine du commerce électronique. Ce jour là, Dior a ouvert le service de commerce électronique et a publié sur son compte officiel WeChat : “l’édition limitée de Festival Tanabata, le petit sac à main, modèles Lady Dior, est disponible sur la boutique en ligne”. Dior avait préparé 200 sacs de ce modèle, au prix de vente de 28000 yuan, pour ces 4 jours d’activités promotionnelles. Mais tous les sacs à main ont été vendus dans les 24 heures suivant la publication de la nouvelle.

Comme toutes les marques de luxe le savent, WeChat a une énorme base d’utilisateurs. Possédant plus de 700 millions d’utilisateurs actifs, cette application a un taux d’utilisation bien élevé. Contrairement à d’autres réseaux sociaux, WeChat offre aussi des services, comme fixer un rendez-vous avec un médecin, acheter des billets, réserver des voitures etc. Les données statistiques montrent que, dès la fin 2015, 64,8% des achats sont effectués en ligne, alors qu’à la fin 2013 il y a avait seulement 9%. Ceci est dû à la croissance rapide des utilisateurs mobiles en Chine. En plus, aucune autre entreprise ne peut saisir autant d’utilisateurs mobiles chinois.

Selon une étude publiée en Avril par McKinsey, parmi les utilisateurs de WeChat interrogés dans l’étude, 31% font des achats en ligne par WeChat. Ce chiffre est deux fois plus que celui de l’année dernière. 25%-30% de la consommation est pour des vêtements et produits de soins personnels. Mais le rapport a également noté que la plupart des consommations de ce type sont des dépenses impulsives.

 

WeChat a établi une relation de confiance sans précédent parmi les plate-formes de commerce électronique chinoises. Si vous construisez une marque grand public sur WeChat, les consommateurs auront un sentiment de sécurité, parce qu’ils ont confiance en WeChat. Concernant les produits de luxe, la confiance est le plus important. En outre, les utilisateurs peuvent également effectuer le paiement par WeChat, ce qui améliore considérablement l’efficacité des achats.

Retrouvez la seconde partie de l’article ici : Partie 1

Source:http://www.ebrun.com/20161012/196345.shtml

A propos de Linling TAN

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *