La réforme du numérique au collège (Partie 2)

Nous avons vu dans la partie 1 les opportunités du numérique dans les collèges, et nous verrons dans cette seconde partie les dangers de cette réforme.

À l’heure actuelle, les adolescents passent de plus en plus de temps devant les écrans, ce qui oblige même à certains parents d’élèves de confisquer certains outils numériques comme le smartphone ou une tablette par exemple. Nous savons que cela entraine des problèmes de concentrations, de manque d’attention, voire de véritables addictions à ces outils.

Tout d’abord, il faut savoir que l’utilisation du numérique au collège, et celui des tablettes va de pair avec l’utilisation du wifi. Donc tous les appareils fonctionneront en réseau avec une borne wifi. Or certains élèves n’hésiteront pas à aller visiter des sites non autorisés. Pour cela, il serait donc important d’équiper ces bornes d’un interrupteur pour limiter l’accès à certains sites non autorisés.

Le numérique pose également le problème du temps qu’on lui consacre. En conséquence, la gestion du matériel pour un cours, les divers problèmes techniques, et aussi des problèmes de connexion peuvent apparaître. En plus de tout cela s’ajoute le temps qu’il faudra pour former et familiariser au jargon lié aux différentes applications. Le divertissement peut aussi poser un autre problème sur le numérique au collège, certains élèves cherchent toujours à échapper volontairement l’esprit d’une heure de classe.

Il en est de même que l’augmentation du numérique sera responsable d’une dépense énergétique. Aux ordinateurs qui tournent en permanences dans les salles de classe s’ajoutent désormais de plus en plus de tablettes. Il y a d’énormes datacenters qui fonctionnent jour et nuit pour conserver toutes les données numériques, ce qui pourrait engendrer un impact écologique non négligeable.

Pour plus d’informations, cliquez ici et .

A propos de Alpha-Omar DIALLO

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.