Amazon US : un avis coûte 50 dollars

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Amazon US a mis à jour le seuil d’évaluation des produits : seuls les clients qui dépensent au moins $50 (environ 45€) par carte de crédit ou de débit sur Amazon sont autorisés à commenter les produits achetés. Mais ce nouveau principe ne s’applique pas aux membres primes, ni aux produits promotionnels.

Alors pourquoi Amazon préfère ce principe ?

Tout d’abord, la majorité des clients préfère jeter un coup d’œil sur les avis donnés par les autres acheteurs avant de passer commande. Du coup, un grand nombre de vendeurs offrent quelques échantillons gratuits ou bien une petit somme de remboursement pour obtenir plus de recommandations positives. Ces dernières vont ainsi convaincre plus de clients à acheter. Mais à cause de ces petites tentations, les avis clients qu’on voit deviennent souvent faux.

Ce que font ces vendeurs permet en effet de promouvoir la vente de produits. C’est pourquoi au début Amazon n’interférait pas dans cette pratique. Mais avec l’augmentation des utilisateurs, les acheteurs ont trouvé peu à peu le problème. Les produits qu’ils achètent avec les conseils de ces avis positifs sont très différents de ceux reçus. De plus en plus d’utilisateurs ont commencé à soupçonner cette plate-forme ainsi que sa gamme de produits. Cette défiance mène directement à une perte énorme d’utilisateurs indépendants. Ayant prévu les graves conséquences de cette perte, Amazon favorise donc le recours à ce nouveau principe afin de sortir de cette crise de confiance.

Pour Amazon, le lancement de ce nouveau principe permettra de lutter dans une certaine mesure contre les faux commentaires. Les évaluations ainsi plus fiables sur les produits en ligne permettront de regagner la confiance des utilisateurs. Mais pour les acheteurs comme pour les vendeurs, les avis clients sur les produits seront plus difficiles à obtenir. En effet, pour 10 000 produits vendus, seule une centaine d’acheteurs pourra donner son avis. Ces commentaires exprimeront alors les vrais sentiments des clients, qu’ils soient positifs ou qu’ils soient négatifs. Parce que si l’avis client coûte au moins $50, les commentaires seront plus réels et plus précis, n’est-ce pas ?

En bref, les vendeurs doivent offrir des produits de haute qualité au lieu d’une évaluation soi-disant « sincère » pour attirer les clients. Chaque plate-forme devrait optimiser son niveau technique permettant ainsi de renforcer la supervision et d’améliorer la sécurité pour les deux parties. Quant à l’effet de ce principe, l’affaire reste à suivre.

 

Source : http://www.ebrun.com/20160923/194010.shtml

A propos de Linling TAN

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *