Google NOTO : une nouvelle police de caractères

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Le géant américain vient de publier une nouvelle police de caractères couvrant 800 langues et 110 000 caractères, un projet précurseur permettant à « Noto » d’être une police universelle.

Le projet Noto a été l’aboutissement de 6 ans de travail et le fruit d’une collaboration étroite entre la firme californienne, la fonderie Monotype et l’éditeur Abode. Cette nouvelle police a été créée dans le but de lutter contre les problèmes d’affichage. En effet, Noto est le diminutif de « No more tofu ». Les tofus, communément appelés erreur « .notdef » ou « not defined », sont les rectangles blancs qui apparaissent lorsque le système ne reconnaît pas les caractères.

Un projet colossal

Le projet a débuté par nécessité pour les systèmes Android et ChromeOS. Google, appuyée par Monotype et Abode, a mobilisé de nombreuses ressources pour parvenir à standardiser, par Unicode, plus de 110 000 caractères. En effet, Noto a impliqué des centaines de chercheurs, des linguistes, des concepteurs, des experts culturels et gestionnaires de projets à travers le monde. Au total, la police de caractères supporte plus de 100 scripts répartis dans 8 graisses différentes. Pour exemple, le script latin comporte des dizaines de langues dont le français.

De plus, le projet participe à la préservation des langues rares et aux anciens systèmes d’écriture en sauvegardant des typographies plus riches et plus complexes originaires de certaines régions du monde.

L’Unicode est le standard informatique qui permet de gérer les échanges de textes entre différentes langues, et donc familles de caractères. Ainsi, Noto facilite les communications en permettant à une police d’avoir constamment une correspondance standardisée par l’Unicode, c’est l’aboutissement de l’harmonisation.

Une police disponible et mise à jour

Google Noto est disponible en open source sous OFL (Open Font License), ce qui signifie que, les concepteurs et les développeurs peuvent contribuer à la conception des scripts. La police est libre d’être utilisée, même à des fins commerciales, et est disponible en téléchargement gratuit ici.

Creating Noto for Google from Monotype on Vimeo.

 

Pour plus d’informations, cliquez ici.

 

A propos de Lacha PAITCHADZE

Étudiant en Master 2 Gestion et Droit de l'Économie Numérique, parcours Commerce Électronique à l'Université de Strasbourg. Passionné par l'évolution rapide des nouvelles technologies et leur fort développement au sein des organisations.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *