Le monde excitant derrière les lunettes Google

Ces lunettes sont un micro-ordinateur mettable, muni de caméra, microphone, écran tactile, surface de projection, enceinte acoustique,  Bluetooth et réseau sans fil. Ces lunettes, à l’écart des modèles de soleil, sont sans verre et l’image diffusée par leur petit écran égale l’image d’un écran de 25 pouces situé à 2.5 mètres.

unnamed (9)

Sa caméra de 5 mégapixels est idéale pour photographier et filmer. De plus, sa connexion à Internet est possible par wifi. Ces lunettes sont aussi capables de travailler avec les réseaux de la troisième génération (G3) (sans fil) et de la quatrième génération (G4).

La transmission de la voix dans les lunettes Google est faite à travers la conduction osseuse par un élément intérieur. Lors de la production de la voix, cet élément commence à trembler et ce frémissement se transmet à l’os du crâne de l’utilisateur. L’utilisateur n’entend donc pas la voix à travers son oreille mais à travers la conduction osseuse. L’utilisateur entend ainsi les voix de son environnement et celle de ses amis sans pour autant se mettre en danger. Les lunettes Google communiquent avec tous les téléphones portables munis de la technologie Bluetooth. Les commandes de l’utilisateur sont transmises par le toucher de l’écran tactile secondaire ou par la voix. Les phrases comme “prendre une photo”, “trouver le chemin” ou “enregistrer la vidéo” sont des commandes sonores compréhensibles par ces lunettes.

Avec un petit coup sur le cadre, le menu s’ouvre et le cadre sert à chercher dans les menus. Rédiger des textes et chercher dans les messages, sont donc possibles avec la commande ‘OK-Glass’. On peut envoyer rapidement des messages et lire les textes en mouvement, ce qui constitue d’autres emplois amusants de ces lunettes.

Les lunettes Google sont plates, brillantes, élégantes et flexibles. Elles pèsent aussi peu que des lunettes ordinaires. Tous les appareils et les matériels déjà mentionnés ont été finement placés dans un cadre de façon artistique.

unnamed (11)

Ces lunettes sont faciles à employer. Pour regarder l’écran, il faut regarder vers le haut. On peut activer l’écran en bougeant la tête ou en frappant au cadre. Un grand nombre de commandes comme “rédiger” ou “chercher” sont activées seulement en prononçant “OK-Glass”.

unnamed (7)

Si l’on souhaite prendre une photo, il suffit de dire : “prendre une photo”. C’est tout! Et que ce serait réjouissant car en voyant un beau paysage, on est capable de prendre rapidement une photo sans chercher un appareil photo ni perdre l’occasion de prendre un cliché unique. Chaque fois que l’on en a envie, ce serait rapidement possible de prendre une photo en disant deux mots et ensuite la modifier ou la partager immédiatement sur les réseaux sociaux sans téléphone portable ni tout autre appareil.

On peut enregistrer tout ce que l’on voit et partager instantanément ce plaisir avec ses amis. Et ils voient aussi ce que l’on observe : par exemple, regardez l’image ci-dessous, imaginez que vous participez joyeusement à une fête et vos amis seraient également associés à cette dernière.

Imaginez que vous êtes en train de conduire en fixant la route sans regarder votre GPS ni votre portable : les lunettes vous montreraient le bon chemin, empêcheraient tous les risques et aussi la perte de temps. Les dernières informations de la circulation seraient devant vos yeux et vous changeriez de direction plus aisément que les autres conducteurs. Vos yeux seraient toujours fixés sur la route et ce tout le temps du trajet. Google vous propose même oralement les trajets, et il vous indique le temps estimé de l’arrivée.

unnamed (8)

Pour parler aux autres, vous enverriez vos  messages ou vous auriez une conversation vocale ou visuelle avec vos amis sans utiliser les mains, ni vous préoccuper de quoi que ce soit. En effet, votre cerveau serait moins sollicité qu’il ne l’est à l’accoutumée. Avant, si vous vous promeniez et que vous vous posiez une question, vous aviez deux choix: trouver votre réponse sur Internet ultérieurement (à condition que vous n’oubliiez pas votre question). Mais maintenant le temps a changé et si vous avez une question, vous la posez en disant ‘OK-Glass’ et vous trouvez la réponse tout de suite. Par exemple, dans cette image, la personne a posé sa question sur la longueur du pont de Brookline Manhattan en disant ‘OK-Glass’, et la réponse est 1.8 kilomètre.

unnamed (4)

Échanger des devises étrangères sur les échelles de votre pays peut également être l’un de vos problèmes, mais vous ne vous en inquiéterez pas longtemps si vous portez les lunettes Google. Elles pourraient vous servir d’un guide local qui trouve immédiatement dans chaque pays et chaque ville le lieu que vous cherchez, il peut vous montrer aussi les endroits agréables à visiter comme si vous y étiez né(e). Peut-être qu’avec ces lunettes vous auriez plus de renseignements que les habitants eux mêmes. En somme, vous connaitriez la ville comme votre poche.

Maintenant imaginez que vous souhaitez parler avec un étranger : vous n’auriez plus besoin ni de traducteur ni de dictionnaire. Vous pourriez traduire votre désir, le dire avec votre voix et l’exprimer oralement. Par exemple, regardez l’image ci-dessous : imaginez que vous êtes en Chine et vous demandez une livre de ces légumes. Vous diriez en anglais “une livre, chinois” et l’expression, dont la prononciation vous serait importante, se traduirait immédiatement en chinois: ‘Bàn gōngjīn’.

unnamed (2)

De plus, imaginez que vous souhaitez prendre le métro : il suffirait de dire le nom de la station de métro et vous verriez sa dernière situation s’afficher. Par exemple, dans l’image ci-dessous, la station est fermée. Les lunettes vous proposeraient d’aller en bus ou à pied à votre destination au lieu du chemin que vous comptiez prendre.

unnamed (6)

Quand vous allez faire un voyage en avion, les lunettes vous en montreront les détails avant même que vous ne vous posiez de question. Laissez tout à Google!

unnamed (5)

me

Mona GHAFOURI ESFAHANI. Etudiante en M2 Commerce Electronique, je suis intéressée  par les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Je suis aussi passionnée par l’informatique notamment la sécurité de base de données.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.