L’inbound marketing, une nouvelle façon d’attirer des prospects

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Aussi appelé “marketing entrant”, l’inbound marketing a pour principe de faire venir le prospect  par lui-même vers l’entreprise, de l’attirer ”naturellement”. Et cela, à l’opposé du marketing sortant ou “Outbound marketing” qui, lui, a pour concept d’imposer un message auprès des prospects.

En effet, le marketing traditionnel ou « sortant »  est aujourd’hui perçu comme désuet. En effet, les personnes ne veulent plus être constamment interrompues par des messages publicitaires. Les bannières publicitaires sur les sites Internet et les e-mails commerciaux non sollicités ont entraîné un certain rejet de la part des internautes. Selon une étude, 84% des personnes entre 25 et 34 ans quittent un site web s’ils considèrent la publicité trop intrusive durant leur navigation[1]. A cela s’ajoute le développement de services permettant de bloquer les publicités. Il y a par exemple Adblock pour les bannières publicitaires ou encore les services publics donnant la possibilité de s’inscrire sur une liste anti-démarchage commercial. En effet,  Adblock dénombrait 500 millions de téléchargements en janvier 2016. Cela peut aussi se constater avec Bloctel le service d’opposition au démarchage téléphonique qui compte déjà plus d’un million d’inscriptions depuis le 2 juin 2016 soit 24 heures après son lancement (d’après Martine Pinville, la secrétaire d’Etat chargée de la consommation).[2]

 

Le site Internet digitiz.fr définit l’inbound marketing comme ceci :

“L’Inbound Marketing a donc pour objectif de rendre votre marketing pertinent et utile à vos cibles sans être intrusif en engageant une relation de confiance avec vos prospects pour les transformer en clients.”

 

Pour cela, il est nécessaire de créer du contenu qui attire les consommateurs, un contenu possédant une valeur ajoutée pour ces derniers. Cette théorie marketing apporte un intérêt supplémentaire : elle permet d’acquérir des prospects plus qualifiés que le marketing traditionnel. En effet, ce marketing permet de créer une relation de confiance entre les consommateurs à la marque.

 

L’inbound marketing propose une stratégie marketing de A à Z. C’est-à-dire une réelle amélioration de la visibilité de la marque à l’acquisition de clients fidèles. Ce travail est divisé en  quatre étapes. Celles-ci ont été définies par les co-fondateurs de Hubspot et sont au nombre de quatre.

Les étapes de l'inbound marketing

La définition de la stratégie publiée sur le blog Hubspot[2] se présente comme cela :

1 – Acquisition :  Elle se fait grâce à des techniques telles que le référencement ou l’utilisation des réseaux sociaux dans le but d’entraîner du trafic sur un site Internet. C’est dans cette étape que la rédaction de contenu présente tout son intérêt. En effet, c’est lors de cette première étape qu’il faut attirer l’internaute pour alors générer le trafic d’un site web.

 

2 – Conversion : L’objectif de cette étape est de créer une interaction entre l’internaute et l’entreprise. Il faut lui donner envie de créer cette relation de lui-même. Cette étape utilise les différentes techniques de conversion telles que les call-to-action ou encore les landing-pages.

 

3 – Engager/ Conclure : Ces différentes terminologies sont utilisées pour cette étape. Il s’agit ici, une fois la conversion du prospect acquise, de le réussir à le transformer en client. Et donc de conclure une vente.

 

4 – Fidéliser/Satisfaire : Réussir à garder un client coûte moins cher que d’en avoir de nouveaux, il est donc nécessaire de créer une relation avec eux sur le long terme. Entretenir cette relation présente aussi un autre avantage: les clients peuvent alors devenir des ambassadeurs de la marque en parlant d’elle autour d’eux. Cette dernière étape s’effectue ,une fois encore, grâce à la création de contenu mais aussi par l’animation des réseaux sociaux et par la création et l’animation d’une communauté autour de la marque.

 

L’ensemble de ces techniques marketing offrent aujourd’hui la possibilité de mettre en place des stratégies segmentées permettant un meilleur ciblage des prospects mais aussi d’être retrouvé par les personnes qui sont intéressées et qui sont de ce fait bien plus qualifiées que lors d’une campagne de marketing de masse.

 

Camille SCHALLER

Etudiante eP1120802 - Copien Master 2 Commerce Electronique à l’Université de Strasbourg, je suis passionnée par les multitudes de leviers qu’offrent l’e-marketing pour les marques, l’e-branding et l’évolution des communautés sur le Web.

logo Twitter couleur LinkedIn couleur Logo mail couleur

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. PASCAL dit :

    Bonjour,
    Votre page attire mon attention d’autant plus que j’ai un projet d’entreprise à concrétiser dans le domaine de la prévention et de la gestion du stress et que je recherche l’assistance d’ un professionnel en communication.
    Cordialement.
    Jacques PASCAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *