AMSED et la fabrique de l’e-citoyenneté

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

AMSED (Association Migration Solidarité et Echange pour le Développement) s’engage dans la formation de l’e-citoyenneté chez les jeunes strasbourgeois afin de permettre à ces derniers une meilleure participation à la vie sociale.

13466208_311406929191579_4111492895912119373_n

L’association s’intéresse aux sujets d’actualité comme la propagation des discours de haine et de radicalisation, qui a un impact négatif et terrible sur l’esprit des jeunes. L’association mène également des actions pour accueillir les réfugiés et les demandeurs d’asile, en mettant à leur disposition des cours de la langue française.

L’ensemble de ces initiatives permettent de placer la voix des citoyens au cœur de la vie publique. Ces derniers, développent eux-mêmes des outils de partage et d’échange afin de promouvoir cette forme de citoyenneté participative.
Avec l’évolution permanente du monde numérique, l’Internet citoyen est devenu une activité en pleine expansion. L’e-citoyenneté représente une dimension participative, collective et sociale que peut offrir la toile qui mobilise les internautes. Les outils qui promeuvent l’e-citoyenneté sont : le wiki, les forums, crowfunding et les réseaux sociaux.
L’e-citoyen cherche à construire un pouvoir d’influence et à faire entendre sa voix et ses idées, à travers le renforcement des liens de solidarité communautaire. Il constitue un vecteur important pour stimuler l’intelligence et la conscience collective à travers la diffusion d’opinion personnelle et l’échange des idées.
En effet, l’efficacité de l’action de l’e-citoyenneté passe donc par la sensibilisation des jeunes générations aux messages politiques pour les mobiliser et utiliser la créativité dans le but de développer une société moderne et solidaire.
Le nouveau-né à l’AMSED, la fabrique de l’e-citoyenneté, est instauré sous-forme de rencontres contre les discours de haine, d’ateliers d’e-journalisme citoyen, d’accompagnement d’actions positives…

 

13495260_311407215858217_2650800855423904329_n

 

Pourquoi l’e-citoyenneté ?

L’e-citoyenneté vise à atteindre plusieurs objectifs :
• Utiliser les réseaux sociaux de manière positive, responsable et vigilante pour se protéger contre la haine en ligne : harcèlement, propagande haineuse…
• Exprimer sa citoyenneté, agir contre les discours de haine : islamophobe, sexiste, raciste…, pour prôner le vivre ensemble.
• Mettre en place des initiatives de proximité, couvrir des événements de quartier en e-journalisme pour véhiculer des messages positifs et montrer le vrai visage des quartiers strasbourgeois.
La fabrique de l’e-citoyenneté pour AMSED consiste à promouvoir la solidarité locale, faire connaître les associations de quartiers et diffuser des informations positives sur internet. En effet, ce genre d’événements vise à créer une dynamique de rapprochement entre les gens et de surpasser les différences afin de s’unir pour atteindre un but commun dans le cadre d’une coexistence active.

Plusieurs initiatives incitent les citoyens à réaliser et à envoyer leurs contributions (sous- forme d’images créatives, de photos, de selfies, de messages écrits), en réaction aux discours de haine, aux stéréotypes et aux préjugés formulés à l’encontre des réfugiés. Cet échange peut aider les jeunes instables, qui sont à la recherche de leur identité, et qui ne savent toujours pas faire la part des choses, à s’inscrire dans une dynamique sociale positive ce qui va épanouir leur progression personnelle.
Par le biais d’animations à Strasbourg, la Fabrique de l’e-citoyenneté a pris place avec des photos et des messages contre les préjugés et pour un dialogue interculturel.

En effet, diffuser des récits de vie qui font comprendre aux gens, qu’il est dangereux de préjuger les personnes en se référant à la couleur, religion et croyance et de limiter leur personne à un mot comme : djihadiste, réfugié, migrant, musulman, juif, chrétien…, permet de renforcer la cohésion sociale et d’épanouir la société.
L’e-citoyenneté se place également au centre de l’information. L’échange des idées et des opinions et l’organisation des actions collectives constitue un flux d’information important qui permet de mobiliser et de réunir l’opinion publique sur une cause noble. Comme elle permet aussi de filtrer l’information « vraie » de la « fausse » et de briser les rumeurs car elle rapproche le citoyen à la source de l’information. En effet, avec l’air de l’internet, on est journaliste et citoyen.
Le fruit des efforts de l’association commence à être récolté, après plusieurs mois de travail de réseaux et de sensibilisation des jeunes aux discours de haine et à la prise d’actions positives, les premiers webtrotters se lancent. L’association compte  multiplier ses efforts en ce sens, avec pour ambition de tisser du lien social afin que les gens se redécouvrent et vivent ensemble.

 

11276197_826855717368856_1094629317_n

 

Pour plus d’info consultez :
• le site de l’association AMSED : www.AMSED.fr
• Le Facebook : La Fabrique de l’e-citoyenneté

 

IMG_1196

FEDILA Akila, étudiante en Master 2 Gestion et Droit de l’économie numérique parcours Commerce Électronique à l’Université de Strasbourg

A propos de Akila Fedila

FEDILA Akila, étudiante en Master 2 Gestion et Droit de l'économie numérique parcours Commerce Electronique à l'université de Strasbourg

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *