Comment Barcelone souhaite atteindre la première place du podium des villes intelligentes ?

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

La capitale Catalane souhaite rajouter une nouvelle corde à son arc et devenir une référence en matière de Smartcity.

Barcelone occupe déjà une très belle place en terme de fréquence touristique, où culture et vie nocturne font la part belle à son attractivité. Désormais touristes et habitants peuvent profiter de nombreuses innovations technologiques mises en place par la municipalité depuis quelques années.

Pour l’instant Barcelone n’occupe que la treizième place des villes connectées selon le classement Ericsson, mais la ville dispose déjà de nombreux atouts qui pourraient rapidement la mettre sur le devant de la scène.

La ville mise sur des lignes de réseau de bus intelligentes.

 

mapa bus

 

http://smartcity.bcn.cat/en/new-bus-network.html

Pour la mairie une ville intelligente doit avoir un réseau de transports intelligents, elle a donc fait le choix de parcours construits sur des axes verticaux, horizontaux et en diagonale. Depuis 2012, ce sont déjà 16 des 28 lignes prévues qui sont en service, et toujours selon la mairie, les utilisateurs ont déjà trouvé un intérêt à ce nouveau réseau.

La ville a également disséminé de nombreux points de connexion Wifi un peu partout dans la ville. On dénombre de nombreux hotspot dans les lieux publics et culturels.

Bcn wifi

http://www.bcn.cat/barcelonawifi/en/

 

On peut même trouver une place de parking plus facilement grâce à l’application Appark B.

appark B

http://smartcity.bcn.cat/es/apparkb.html

La ville est tristement réputée pour ses problèmes de circulation et des difficultés pour se garer. Cette application offre aux automobilistes une carte interactive disposant de toutes les informations utiles sur les parcs de stationnement de la ville, avec les places de parking à proximité, les informations sur la zone dans laquelle on se trouve ou dans laquelle on souhaite se rendre. Vous pourrez ainsi facilement savoir si vous êtes dans une zone exclusivement résidente ou non, les tarifs etc. Et bien évidemment vous pourrez payer avec votre mobile votre temps de stationnement, une très bonne initiative dont beaucoup de villes devraient s’inspirer !

Enfin la ville s’inscrit dans un processus de ville durable et met à profit les nouvelles technologies pour réduire son empreinte carbone.

D’abord en faisant la part belle aux véhicules électriques et en augmentant le taux des bornes de chargement des véhicules du parc privé. Mais également en équipant les véhicule du parc public d’énergie moins polluante. Notamment en ce qui concerne le ramassage des ordures. En effet on peut souligner une initiative intéressante, dans laquelle le tri des déchets est également cumulé à des capteurs de taux de remplissage des bennes ainsi qu’un ramassage des ordures se faisant avec des véhicules à l’énergie électrique. L’utilisation d’une énergie moins polluante va également diminuer la  pollution sonore des camions et la fréquence de ramassage sera optimisée et adaptée grâce aux capteurs.

Au delà de tous ces nombreux « gadgets » facilitateurs du quotidien que vous pourrez trouver sur le site de la ville, la municipalité a mis en place des FabLabs comme dans toute ville intelligente qui se respecte, afin de faire participer les citoyens aux différents projets de la ville, parce qu’on ne le répètera jamais assez, une ville intelligente doit passer par une participation collective.

 

Célie Zamora

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *