Des chaussures connectées ! Oui ça existe

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn2

 

On les appelle aussi ‘’cameleon shoes’’, des chaussures qui changent de design et qui changent de couleur selon votre humeur, ce sont des chaussures qui sont pour la mode et cela plait beaucoup aux jeunes générations.

chaussure-connectee-Eram-route-CES-2016-F

www.e-marketing.fr

Les SmartShoes se présentent comme les premières chaussures connectées et intelligentes. A l’origine, elles étaient dotées d’une semelle chauffante, où il y avait plus de places pour mettre l’appareil électronique comme les sandales et les chaussures compensées, mais actuellement même pour les chaussures fine sont connectées, on parle de sneakers au look délicieusement moderne.
Fini le laçage, ces chaussures ont bénéficié d’un système de serrage automatique, se lassent donc toutes seules.
Ces chaussures sont, de plus, capables de compter vos pas, la distance et la vitesse que vous avez parcourue. Elles arrivent même à analyser la foulée et à différencier la marche et la course ; ce sont des chaussures qui arrivent à mesurer les calories dépensées et brûlées.
C’est un produit interactif : avec un Smartphone, vous pouvez chauffer la chaussure droite, la gauche ou les deux, mais le plus étonnant encore : oui ! les SmartShoes intègrent non seulement un système permettant de réchauffer vos pieds, mais aussi une lampe torche, située sur le devant de lesemelle.
Comment cela fonctionne-t-il ?
Les résultats des calories dépensées, par exemple, seront affichées sur une application mobile dédiée, qu’on peut retrouver à la fois sur iOS et Android. C’est très simple comme application et c’est très pratique et facile à utiliser. La possession d’un Smartphone est indispensable, c’est avec ce dernier qu’on télécommande l’ouverture ou la fermeture de la chaussure. On peut même parler au téléphone pour fermer les chaussures. Ces chaussures permettront à des personnes qui souffrent de problèmes de genoux, dos, etc., de régler certains problèmes grâce aux capteurs.

Pour choisir une couleur, plusieurs possibilités : soit on choisit une des couleurs prédéfinies qu’on trouve sur l’application et qu’on télécharge sur le téléphone, soit on change les couleurs sur une palette et la valide. Le cas d’usage pour les femmes pourra être de capter le vernis à ongles, le rouge à lèvre, le sac et accorder la chaussure.
Aujourd’hui la quantité de batterie consommée est proportionnelle à la surface de tissue, par contre elle est légère et rechargeable ce qui vous permet de garder une autonomie allant jusqu’à plusieurs jours
Ces chausseurs sont chauffante, traquent l’activité, comptent les pas, mesurent le niveau d’absorption de chocs, ainsi que la meilleur posture avec des capteurs et des accéléromètres qui se trouvent à l’intérieur de toutes les technologies connue. Ces capteurs sont placés dans ces chausseurs et dans les semelles, ce qui permet de les connecter à un Smartphone.
Dans le monde des chaussures intelligentes, Digitsole a réussi à intégrer l’électronique dans les semelles composées d’une carte électronique, une batterie et un thermostat pour faire des modèles qui chauffent les pieds, en semelles puis en chaussures ; chez Eram, modèles changent de couleur ; chez Lechal des modèles guident leur propriétaire, ou encore intègrent un capteur d’activité , prototype de Digitsole, Xiaomi. On trouve aussi le géant Samsung : sa chaussure, nommée Iofit, est spécialement créée pour l’activité sportive.

salted-ventures-iofit_5107d134e432fe1a_450x400

www.lesnumeriques.com 

Pour le moment les contrainte rencontrées dans ces chaussures connectées sont en premier lieu des contrainte esthétique d’une minorité, mais aussi des contraintes sur la qualité et la durabilité.

 

akila

FEDILA Akila, étudiante en Master 2 Gestion et Droit de l’économie numérique parcours Commerce Electronique à l’université de Strasbourg

A propos de Akila Fedila

FEDILA Akila, étudiante en Master 2 Gestion et Droit de l'économie numérique parcours Commerce Electronique à l'université de Strasbourg

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn2

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *