Le Royaume Uni, leader européen des Fintech

De nos jours, investir dans les Fintech est une priorité. Le secteur bancaire est en plein essor et a connu divers changements depuis leur arrivée. En effet, la majorité des start-ups sont concentrées aux Etats-Unis mais, il n’en est pas moins du Royaume-Uni, leader elle, sur le continent européen.

Qu’est-ce que les Fintech ?

Suite à la crise économique de 2008, de nombreux banquiers et traders ont quitté les grands centres financiers du monde et se sont lancés dans l’entrepreneuriat pour repenser le modèle de la finance grâce à la révolution technologique.

L’expression Fintech combine les termes « Finance » et « Technologie ». Elle désigne une start-up innovante qui est située dans le secteur de la banque, de l’assurance et plus généralement de la finance.

L’objectif est de rendre plus simple et plus accessible le monde financier tout en proposant des services de meilleure qualité et moins coûteux. En effet, en quelques années, le monde bancaire a connu plus de changements qu’en cent ans.

Londres, « capitale » des Fintech

Le Royaume-Uni et la place financière de Londres attirent à eux seuls 40% des investissements réalisés en la matière. En effet, la place financière historique compterait déjà 135 000 personnes travaillant dans les Fintech. Cependant, en comparant avec la Silicon Valley, celle-ci se garde une grande part avec 32% des investissements dans le secteur, loin devant les 13%.

Certes, même s’il existe un écart important, les capitaux affluent chaque année sur le territoire, certaines start-ups valent plus d’un milliard de dollars et beaucoup d’investisseurs ne voient que « FinTech » dans leurs objectifs. Dans la capitale, les nouvelles technologies utilisées aux services financiers promettent de révolutionner les moyens de paiement ou encore les transferts d’argent.

Les institutions administratives font de leur mieux pour pousser le secteur en promouvant le Royaume-Uni notamment en tant que destination des entrepreneurs et les investisseurs par le biais « d’envoyée spéciale de la Fintech ». Une cellule spécifique, le FCA Innovation Hub a été mise en place pour conseiller les start-ups dans leur démarche et selon certains entrepreneurs français, un passage obligatoire doit se faire par Londres pour s’établir en France.

En effet, Londres dispose de plusieurs atouts. En tant que capitale financière avec New-York, elle concentre les plus grandes banques et les talents indispensables à la Fintech notamment dans les services informatiques. De plus, Londres dispose d’un autre avantage qui est celui de l’accès aux capitaux. Tous les fonds de capital-risque et de “private equity“, britanniques ou étrangers, sont sur les rives de la Tamise (fleuve coulant au sud du Royaume-Uni), facilitant les contacts avec les jeunes start-ups. Par ailleurs, Londres figure parmi les pays les plus avancés notamment pour les services bancaires sur Smartphone.

En effet, aujourd’hui, avec les nombreux atouts dont elle dispose, la capitale britannique se prétend être capitale mondiale des Fintech. Et selon Eileen Burbidge, du fonds d’investissement Passion Capitale, « Londres est incontestablement le leader mondial dans ce domaine, devant New-York ». Sur l’ensemble du pays, le territoire américain reste néanmoins plus attractif pour les start-ups que tout le territoire européen et, est souvent considéré comme le « paradis » financier.

 

 

 

 

Mehmet C.

Étudiant en Master 2 Droit de l’économie numérique à l’Université de Strasbourg. Je m’intéresse à l’évolution du cadre juridique des Nouvelles Technologies. Par ailleurs, disposant d’un atout multiculturel, j’aimerai me consacrer aux évolutions que pourraient entreprendre l’Union Européenne avec les pays tiers dans le domaine juridique et technique des NTIC et notamment des données personnelles.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.