Le marché des comités d’entreprise : quelles évolutions digitales en matière d’offre ?

Quelles sont les évolutions digitales mises en place pour attirer les comités d’entreprise ?

Offre site Internet comité d'entreprise - Kalidea CE

Source : kalidea-ce.com

Les comités d’entreprise sont des entités présentes dans les entreprises de plus de cinquante salariés. Ils ont pour rôle de représenter et défendre ces derniers. Cependant, leurs missions ne s’arrêtent pas là. En effet, ils ont aussi pour but d’aider au pouvoir d’achat des salariés. Ces entités se présentent alors comme des intermédiaires entre les salariés et des fournisseurs de prestations. C’est pour cette raison qu’elles apparaissent comme un marché très intéressant, elles sont des prescripteurs très influents dans la vie de leurs bénéficiaires.

Le marché des comités d’entreprise

En effet, durant l’année 2015, l’ensemble des comités d’entreprise représentait un montant de 15 milliards d’euros dont 3 milliards étaient alloués aux activités sociales et culturelles. C’est-à-dire : l’organisation d’activités, de voyages, la vente de biens et spectacles. Dans le domaine de ces activités, ils portent leurs influences sur près de 12 millions de salariés et cela à travers 40 000 comités d’entreprise. Ces prescripteurs ne passent donc pas inaperçus auprès des entreprises fournissant tous types de prestations allant du logiciel à la formation tout en passant par la culture ou la billetterie.

Tailler sa part de profit dans ce marché peut donc paraître très avantageux et l’on constate en effet que tout un écosystème d’entreprise s’est créé proposant une multitude de biens et de services à destination des comités d’entreprise et de leurs bénéficiaires (les salariés).

Néanmoins, marché attractif s’il en est, la concurrence y est rude et il apparaît que les comités d’entreprise sont très largement sollicités au niveau commercial. S’il n’existe pas de chiffres officiels pour déterminer la force concurrentielle, il faut savoir que les entreprises, qui la constituent, sont de tailles différentes. Il s’agit aussi bien de jeunes start-ups que de grands groupes basant leur croissance sur le rachat d’autres entreprise présentes sur le marché.

Il faut aussi noter que, de prime abord, les relations commerciales avec un comité d’entreprise semblent relever d’une relation dite de professionnel à professionnel (plus communément nommé Businness to Businness ou encore BtoB). Effectivement, le comité d’entreprise est une personne morale aux yeux de la loi et il ne peut donc pas être considéré comme un consommateur. Cependant, de nombreux obstacles font, qu’au delà de la législation, il est parfois difficile de les considérer comme des professionnels aguerris. En réalité, les comités d’entreprise représentent une demande qui est bien plus difficile à atteindre que les autres. Ils sont tout d’abord peu disponibles car il ne s’agit pas souvent de leur emploi régulier, les joindre ou encore avoir un retour est très difficile. A cela s’ajoute le fait qu’ils n’ont pas nécessairement de formations pour négocier des contrats, gérer une équipe, faire de la comptabilité et ainsi de suite. Prendre une décision se fait ensuite par l’ensemble d’un comité d’entreprise.

 

Et le digital dans tout ça ?

Avec le développement du numérique, les entreprises sont en capacité de faire évoluer leurs offres. Sur le marché des comités d’entreprise, cette évolution est notable sur deux types d’offres : les logiciels et l’e-commerce. Les offres de formation faites aux CE ne sont pas encore développées mais connaissent un fort potentiel.

Les logiciels de gestion et l’e-commerce

Depuis les années 90, les comités d’entreprise se voient proposer des logiciels pour les accompagner dans  la gestion de leur organisation. Ils permettent de mettre en place une comptabilité claire mais aussi de gérer efficacement les différentes prestations qu’ils mettent à dispositions de leurs bénéficiaires.

Le développement des logiciels de gestion à destination des CE sous forme de Saas (Software as a service) permettent une meilleure adaptation aux besoins de ces derniers. En effet, si un CE a des besoins spécifiques dans sa gestion, celui-ci peut être mis en place sans aucune complication.

 

La création d’un site Internet va servir à faire évoluer la communication des comités d’entreprise et des offres phares pour les séduire. Des systèmes de gestion de contenu (ou CMS) simplifiés sont mis à disposition des élus des CE pour leur permettre une gestion simple pour la création et la mise en ligne de contenu sur leur site Internet.

Cette nouvelle forme de communication pour les CE permet de mettre en place une nouvelle relation avec les bénéficiaires. Ils peuvent dorénavant informer sur l’ensemble des activités proposées mais aussi sur les actualités de leur comité d’entreprise de manière plus générale.

Même le collaboratif à sa place sur ces sites grâce à la création de petites annonces ou des propositions de covoiturage.

Billetteru

Source : prowebce.com

Les fournisseurs de logiciels de gestion  des CE ont développé des plates-formes e-commerce semblables à n’importe quelle place de marché digitale, à la différence qu’elles ne sont disponibles qu’aux personnes ayant un droit d’accès. Ces solutions ont énormément de succès car, en plus de suivre le mouvement du commerce électronique, elles offrent la possibilité aux bénéficiaires d’accéder à des offres à prix réduits auxquelles peuvent être combinées des subventions des CE et d’autres avantages. Le fonctionnement de ces plateformes est exactement identique à celui des sites d’e-commerce : les achats, paiements et livraisons sont gérés par la plateforme, la totalité est externe aux CE, ils n’ont rien à gérer ce qui représente un réel avantage.

 

Une offre de formation en e-learning, le nouveau segment digital ?

La formation est une des problématiques très présente auprès des élus des comités d’entreprise. Ils n’ont pas toujours le temps pour se former à l’ensemble des connaissances qui pourraient leurs servir dans leurs fonctions. Le développement de formations dédiées aux CE sous forme d’e-learning leur permettrait de suivre un apprentissage quand ils le souhaitent et à un rythme qui leur conviennent.

 

L’entreprise Proweb CE leader sur le marché des logiciels à destinations des comités d’entreprise avait essayé de développer une offre de formations e-learning en 2007 mais cependant sans succès.

Il n’y a aucun retour réel sur son échec mais nous pouvons supposer que ce type d’offre était peut-être mis en place avant la démocratisation de l’e-learning manquant alors de susciter l’intérêt des personnes concernées. Il peut aussi tout simplement s’agir d’un manque de développement de leurs formations.

Depuis, il n’y a pas eu d’autres offres faites pour la formation des élus de comités d’entreprise.

L’entreprise Delta CE qui fournit des logiciels de gestion aux comités d’entreprise, malgré la mauvaise expérience vécue par son concurrent, est entrain de développer son premier module de formation e-learning. Celui-ci portera sur l’apprentissage de la comptabilité ayant pour but pédagogique d’apporter les bases de la comptabilité aux élus. Cette offre fonctionnera en sous forme de module e-learning développé en HTML5 et intégrant un personnage que l’élève suivra tout au long de sa formation.

Si le marché est probablement plus propice à ce type d’offre qu’il n’a pu l’être ces dernières années, déjà  grâce à un rajeunissement encore en cours des élus, mais aussi grâce à une familiarisation des usages du web, cela ne suffit pas pour garantir le succès de ce nouveau module bien que les associés de l’entreprise soient confiants.

 

Camille SCHALLER

Etudiante eP1120802 - Copien Master 2 Commerce Electronique à l’Université de Strasbourg, je suis passionnée par les multitudes de leviers qu’offrent l’e-marketing pour les marques, l’e-branding et l’évolution des communautés sur le Web.

logo Twitter couleur LinkedIn couleur Logo mail couleur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.