Jibo – le prochain membre des familles qui aiment les technologies

Les robots font déjà partie intégrante de l’industrie depuis plusieurs décennies. C’est à la fois un facteur de compétitivité et de croissance. Souvent même, parmi les facteurs de la puissance industrielle d’un pays on retrouve le nombre des robots qu’il emploie et son rapport par rapport à  la main d’oeuvre. En Russie, l’idée du fameux Iron Man est née pour utiliser des robots dans l’armée. Et ce n’est qu’un exemple minime des applicabilités énormes de cette technologie. Demain, elle retrouvera sa place également dans nos maisons avec l’arrivée du compagnon robot Jibo.

maxresdefault

Jibo est le premier robot dit familial. On doit l’idée et son développement à Cynthia Breazeal. Le nom qu’elle a inventé a été donné à la fois au petit robot et au start up fondé à Boston qui s’occupe de sa future mise sur le marché. Grâce au système de crowdfunding, l’entreprise a pu cumuler la somme de 38,6 millions de dollars.

 

Certes, Jibo ne remplacera pas nos animaux domestiques ni la compagnie physique de l’être humain, mais ce n’est pas non plus son objectif. Il sera en mesure d’effectuer des différents mouvements, de reconnaître des visages et de parler aux gens. Grâce au caméra intégré, Jibo pourra également faire des photos et effectuer des vidéo appels. L’intelligence artificielle du robot étudiera les préfèrences de l’utilisateur afin de s’y adapter et faciliter sa vie. C’est surtout sa capacité de communiquer et comprendre qui est innovante est qui distingue Jibo des applications comme Siri ou Google Maintenant.  

Par ailleurs, il sera une plateforme ouverte ce qui permettra aux développeurs d’étendre ses capacités au fur et à mesure.

La forme initiale du robot a subi quelques changements par rapport à ce qui a été prévu au tout début. Les premiers prototypes de Jibo ressemblaient à des boîtes de boissons gazeuses avec les smartphones collés sur eux. Breazeal et son équipe ont travaillé avec une firme de design industriel à San Francisco pour créer la version actuelle, qui est élégant et minimaliste. Aujourd’hui, Jibo est équipé  d’une quantité impressionnante d’électronique: caméras stéréo haute résolution, six microphones, une paire de haut – parleurs, un écran LCD tactile, deux ventilateurs de refroidissement, modules Wi-Fi et Bluetooth, les lumières LED, capteurs tactiles, et un processeur embarqué fonctionnant sous Linux.

 

Malheureusement, l’arrivée de Jibo a été retardé à deux reprises. Pour l’instant, la date prévue de l’expédition du robot à la destination des personnes qui on commandé est fixée pour le mois d’octobre. L’entreprise a décidé de repousser la date d’expédition par nécessité de consacrer plus du temps sur les compétence de Jibo. De manière plus concrète, les créateurs vont se concentrer sur les capacités orales du robot. Il s’agit d’une tâche qui n’est pas de tout facile. Jibo devrait prendre en compte les détails contextuels pour être en mesure de mener un dialogue composé.

 

 

photoEtudiant en Master II Droit de l’économie numérique, je suis intéressé par les tendances actuelles du numérique et par l’impact que celles-ci ont sur le monde juridique, notamment du point de vue du droit de l’Union européenne.

LinkedIn-couleur twitter

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.