L’Usine du futur et l’Union européenne

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

L’Union européenne a compris assez tôt l’importance d’intégrer le numérique et les technologies intelligentes dans les industries et à quel point il est urgent de déclencher la quatrième révolution industrielle afin de garantir la croissance économique du secteur et la compétitivité des entreprises.

usine-futur-2

Le constat est que près de 16% du PIB européen provient de la production industrielle et celle-ci est l’un des facteurs primordial pour la croissance, la productivité, l’innovation et la création de l’emploi.

C’est pourquoi, le plan européen de relance économique a donné naissance à l’Initiative Factories of the Future en 2008. C’est un partenariat entre le secteur public et le secteur privé ayant pour objectif le financement des technologies applicables dans les usines. Pour orienter l’argent vers les projets à foret valeur ajoutée, la Commission Européenne a imposé la création de « The European Factories of the Future Research Association (Effra).

L’EFFRA est une association axée sur la promotion du développement de nouvelles solutions technologiques auprès des industries européennes. Elle a été créée conjointement par la plateforme technologique MANUFUTURE et par des associations industrielles clés afin de former, promouvoir et soutenir la mise en œuvre des partenariats autour du sujet de l’Usine du futur. Ainsi, l’objectif principal de l’EFFRA est de promouvoir la recherche et le développement de compétitivité sur les technologies de production au sein de l’ Espace européen de larecherche en engageant un partenariat public-privé avec l’Union européenne a appelé « les usines du futur » . Le partenariat vise à réunir des ressources privées et publiques pour créer un programme dirigé par l’industrie vers la recherche et l’innovation dans le but de lancer plusieurs projets transfrontaliers au sein de l’Union Européenne. Ces projets produiront des modèles à appliquer dans un large éventail de secteurs manufacturiers.

Une feuille de route pluriannuelle pour la période 2014-2020 définit une vision et décrit les itinéraires vers les technologies de fabrication de haute valeur ajoutée pour les usines du futur , qui seront propres, très performantes, respectueuses de l’ environnement et socialement durables . Le budget du partenariat pour la période est de 1,15 milliards

Parmi les nombreux projets qui ont été réalisés ou entrain de se construire, dans le cadre du partenariat, on peut donner comme exemple celui d’EFEVE. L’objectif du projet est le développement d’un nouveau matériau à haute performance associée à un nouveau processus technologique qui est flexible, économique, polyvalent et écologique pour faire des composants extra puissants et légers.

 

photoEtudiant en Master II Droit de l’économie numérique, je suis intéressé par les tendances actuelles du numérique et par l’impact que celles-ci ont sur le monde juridique, notamment du point de vue du droit de l’Union européenne.

LinkedIn-couleur twitter

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *