Le rachat de LinkedIn par Microsoft

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Nadella PDG Microsoft

Satya Nadella, PDG de microsoft. Source : finance.yahoo.com

Des négociations exclusives sont en cours. Le rachat de LinkedIn, le réseau social professionnel, a été officiellement annoncé ce lundi 13 juin 2013 par le PDG de Microsoft, Satya Nadella.

Dans son communiqué, il fait part de son ambition :

« Ensemble, nous pouvons accélérer la croissance de LinkedIn, ainsi que celles de Microsoft Office 365 et Dynamics afin d’offrir davantage d’opportunités à chaque personne et à chaque organisation sur la planète »

Tour d’horizon sur ce rachat qui entraîne bon nombre de spéculations.

Où en sont les négociations ?

Un premier chiffre a été donné : 23,3 milliards d’euros. C’est, pour le moment, le prix qui a été donné pour le rachat du célèbre réseau social professionnel.

23,3 milliards d’euros. Cela nous fait une moyenne de 53 euros par compte LinkedIn (si, si, c’est bien le prix de votre compte) ou encore 173 euros par action.

Les conseils directions de LinkedIn et Microsoft ont d’ores et déjà donné leur accord mais pour finaliser le rachat, les actionnaires de Linkedin devront faire de même.

La transaction devrait être finalisée pour la fin de l’année 2016.

 

Focus sur LindekIn

Microsoft rachète LinkedIn

Source : mashable.france24.com

Créée en 2003, l’idée première est de développer un service permettant la diffusion d’offre d’emploi.

Et cela, en donnant la possibilité aux utilisateurs de présenter leur parcours professionnel en ligne. Son business model fonction sur trois plans : la publicité en ligne, des abonnements payants pour accéder à des contacts dits « premiums » et enfin un service de recrutement pour les entreprises cherchant à embaucher. Ce dernier représente la part la plus importante de son chiffre d’affaire soit 62%.

L’entreprise par sa croissance externe a pour aspiration de créer un réseau unique pour l’ensemble de la vie professionnel des utilisateurs. En effet, au cours des dernières années, l’entreprise originaire de Mountain View rachète Slideshare le « Youtube des présentations Power Point » puis la start-up Lynda, plate-forme de formations e-learning.

A cela s’ajoute que son réseau social lui permet de développer un « Economic Graph ». C’est-à-dire que grâce aux données qui collecte, il peut analyser et schématiser une très grande partie des relations professionnelles et cela au niveau mondial.

Cependant, malgré cette ambition et ses 433 millions de membres, les résultats de l’entreprise sont inférieurs aux attentes du marché et ce qui a entraîné une baisse de sa valeur boursière depuis le début de l’année 2016. Représentant, alors, une réelle opportunité pour Microsoft.

 

Les projets potentiels de Microsoft

Comme énoncé précédemment de nombreuse spéculations se posent déjà sur les intentions de Microsoft.

Le PDG a de suite tenu à être rassurant, LindekIn restera une entité indépendante de Microsoft gardant son identité et sa culture. Il compterait, par cette acquisition, combiner le réseau « des opportunités professionnelles » avec les outils de bureautiques et gestion offerts par Microsoft pour améliorer d’une façon innovante la productivité de ses utilisateurs.

Satya Nadella veut offrir de nouvelles expériences de travail grâce à un flux d’actualité fourni par LinkedIn. Les professionnels pourront alors accéder en direct à des informations concernant le travail qu’ils sont entrains d’effectuer. Il va même jusqu’à imaginer des annonces proposant de faire appel à un expert suite à une analyse de votre travail.

 

Dans le milieu du digital, les spéculations vont bon train. Par exemple, Bernard Duperrin expert Frenchweb y voit une réponse offensive face à la sortie de Facebook at Work, le réseau social d’entreprise de Facebook.

Pour ce qui est des réactions outres Atlantique, Paul Ford livre les neufs choses que pourrait faire Microsoft avec LinkedIn . Un article qui détaille avec un peu d’humour ce que pourrait être les futurs produits et services de Microsoft après le rachat de LinkedIn.

 

Camille SCHALLER

Etudiante eP1120802 - Copien Master 2 Commerce Electronique à l’Université de Strasbourg, je suis passionnée par les multitudes de leviers qu’offrent l’e-marketing pour les marques, l’e-branding et l’évolution des communautés sur le Web.

logo Twitter couleur LinkedIn couleur Logo mail couleur

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *