Algérie : Le nom de domaine “.dz” à la traîne

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Sur les 80 000 sites web que compte la toile algérienne, seuls 7500 se terminent par l’extension “.dz”.

.dz extension de l'Algérie (Dzair)

source : http://www.univerweb.dz

Le nom de domaine de l’Algérie n’est pas “.al”, mais plutôt “.dz” pour DZAIR (= Algérie en dialecte algérien), il vient de fêter son 20ème anniversaire récemment. Malgré sa gratuité, le nombre de noms de domaine en “.dz” ne dépasse pas les 7485 le classant à la 297ème place dans le top 500 du dernier classement des extensions de noms de domaines.

Qui gère le “.dz” ?

Tout d’abord il faut savoir que c’est l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) qui gère le système de noms de domaine (Domain Name System – DNS).

Un nom de domaine se termine toujours par une extension (ou suffixe), appelée aussi le domaine de premier niveau (Top-Level Domain en anglais, abrégé TLD).

En principe il existe deux types d’extensions :

  1. Domaine de premier niveau générique (en anglais : generic Top-Level Domain ou gTLD), qui est censé décrire l’objet qu’il désigne, par exemple “.com” pour commercial (mais aujourd’hui le “.com” est ouvert à tous). À la base, il existait environs 25 Gtld, mais pour faire face à la pénurie de nom de domaine, l’ICANN a lancé depuis fin 2013 de nouvelles extensions appelées New gTLD, le monde a ainsi  vu apparaître des domaines de premier niveau désignant des villes comme “.Paris” ou des marques comme “.google” mais aussi des extensions avec des caractères d’alphabets non latins comme l’arabe par exemple.
  2. Le deuxième type d’extensions sont celles qui concerne les pays ou les Country Code Top-Level Domain ccTLD en anglais, ces extensions indiquent l’origine géographie de nom de domaine, “.fr” pour la France, “.eu” pour l’Union Européenne, “.dz” pour l’Algérie,etc.

Pour chaque domaine de premier niveau national, l’ICANN a désigné un organisme pour assurer sa gestion, cet organisme est appelé registre ou registry en anglais.

Pour le “.dz c’est le CERIST (Centre de recherche sur l’information scientifique et technique) qui assure sa gestion à travers son service NIC.dz (équivalent de l’Afnic en France), il a été agréé par l’ICANN en 1995.

L’enregistrement des noms de domaine en “.dz” ne se fait pas directement auprès de NIC.dz, ce dernier délègue cette activité à des entités d’enregistrement appelées registraire ou registrar en anglais.

Le NIC.dz a accrédité une vingtaine de regsitrar parmi lesquelles on trouve wissal, ayrade, djaweb, satlinker

 Quelles sont les conditions pour avoir un nom de domaine en “.dz” ?

Les noms de domaine en “.dz” sont réservés aux personnes morales et aux marques établies en Algérie ou ayant un lien avec l’Algérie, elles doivent fournir un certificat d’enregistrement ou toute autre document prouvant leurs existences.

Les personnes physiques ne peuvent pas enregistrer un nom de domaine avec leurs noms par exemple en “.dz“, un écrivain de renommé comme Yasmina Khadra ou une personnalité politique qui veut créer son site web pour les prochaines présidentielles doit choisir une autre extension que “.dz“.

Au moment où les autorités algériennes limitent l’enregistrement de noms de domaine en “.dz” aux personnes morales établies en Algérie, le Marco et la Tunisie ouvrent leurs ccTLD national à toute personne ayant un lien avec ces pays, qu’elle soit une personne morale ou physique. Avec plus de 60000 noms de domaine, l’extension “.ma” (Marco) est classé à la 111ème place et celle de la Tunisie “.tn” est à la 143ème place avec plus de 32 000 noms de domaine, le “.dz” quant à lui est classé à la 297ème place avec 7485 noms de domaine.

BENAISSI Merzak

 

Merzak BENAISSI

Étudiant en Master 2 Commerce Électronique

Université de Strasbourg

linkedin twitter

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. imed dit :

    une mascarade, je viens de tomber sur cet article dans ma recherche d’un moyen d’acheter un nom domaine en ton que personne physique.

  2. Bahloui dit :

    Quand l’ignorance finira de gouverner en Algérie, quand les pseudo-intellectuels ne chercheront plus de privilèges, quand les algériens sauront qu’ils font partie de la planète terre et arrêteront leur fuite en avant, alors peut être ce jour, nous pourrions parlé de projets, de sciences et pourquoi pas de domaine .dz, d’ailleurs pourquoi dz ? pourquoi pas lg ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *