Fini le Wifi ? Le Lifi arrive !

Une connexion internet grâce à la lumière cela paraît comme une idée lointaine ? C’est pourtant bien pour demain !

La société Lucibel a annoncé l’arrivée d’une solution Lifi sur le marché dès 2016. La Sogeprom filiale de la Société Général a déjà installé ce système dans ses salles de réunion.

Logo Li-Fi

  • Le Lifi comment ça marche ?

Le Lifi « Light Fidelity » est une technique de communication sans fil passant par la lumière. Cette technologie a été rendue possible par l’avènement des ampoules LED. Le fonctionnement est simple et s’approche du morse : l’ampoule est reliée à un modem par un câble Ethernet, un commutateur permet de transposer les données filaires en données lumineuses. Un récepteur perçoit alors les oscillations lumineuses (invisibles à l’œil) et permet la connexion.
Cette technique existe depuis quelques années mais restait limitée par un bas débit et le fait d’être unidirectionnelle (seule la réception d’information était possible). Ce n’est plus le cas aujourd’hui car un système infrarouge permet la diffusion bidirectionnelle du réseau. Le haut débit a aussi été adapté au Lifi.

Schéma de bureau équipé de Li-Fi

  • Des avantages certains…

Le Lifi revêt des avantages en terme de sécurité,  a contrario des ondes radios, les ondes lumineuses ne traversent pas les murs. Elles permettent une meilleure sécurité du réseau et un risque plus faible de piratage car il faut avoir accès à la source lumineuse pour accéder au réseau. La sécurité de ce système pourrait inciter les centres de R&D, les états et structures cherchant la discrétion à adopter ce dispositif.
Le fait que les ondes soient lumineuses peut avoir un intérêt dans certains secteurs comme dans le médical, l’industrie où certains outils peuvent être perturbés par les ondes radios comme un scanner ou un IRM. Les personnes sujettes à une électro-sensibilité pourraient aussi se tourner vers cette technologie. La nocivité des ondes et leurs impacts sur la santé font débat et pourraient permettre au Lifi de se faire une place.
Le Lifi est théoriquement 10 fois plus rapide que le Wifi en termes de transferts des données et a une bande visible 10 000 fois supérieure au Wifi ce qui permet une meilleure couverture lors d’un usage important du réseau par de multiples utilisateurs.

  • …Mais encore des inconvénients

Ce système n’en est encore qu’à ses balbutiements puisque la technologie est récente et n’est pas encore installée.
Le boitier récepteur de lumière est encore un périphérique et n’est pas encore miniaturisé (pour tenir dans une clé USB par exemple). De plus si ce capteur est réduit il faudra alors espérer que les constructeurs en équipent leurs appareils. Le Lifi est aussi difficilement utilisable en extérieur puisque les rayons du soleil posent un problème de lecture du signal lumineux.
Le fait que le Lifi soit très directionnel peut poser problème. Il faut être sous la source de lumière et il suffit que l’on passe la main au-dessus du capteur de lumière pour que la connexion s’interrompe immédiatement.

  • Le Futur

La société Lucibel annonce l’arrivée de son système bidirectionnel pour les entreprises en 2016. Elle l’étendra peut être aux particuliers par la suite. Des acteurs de la grande distribution ont déjà installé dans leurs magasins des équipements Lifi comme Carrefour en partenariat avec Philips à Lille. Une application permet aux clients de se géo-localiser dans le magasin, de savoir où sont les produits de leur liste de course et de voir les promotions. Le smart commerce est en essor et Lucibel souhaite proposer au distributeur des solutions Lifi afin de recueillir des données sur l’utilisateur (parcours dans le commerce, temps pour choisir un produit, …). La SNCF et des musées sont en phase de test afin d’aider les utilisateurs avec le Lifi grâce à l’éclairage des gares (où le wifi capte souvent mal) et l’éclairage des œuvres.
Le Lifi sera un jour peut être généralisé pour des centaines d’utilisations qui restent à définir et pourra ouvrir de nombreux marchés.

 

photo Mehdi Bougault Mehdi Bougault

Étudiant en Master 2 Commerce Électronique au sein de l’Université de Strasbourg après avoir suivi un parcours en science de gestion, passionné de marketing et de stratégie notamment dans le monde du digital et du numérique.

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Benoit dit :

    Merci pour votre article, c’est intéressant de découvrir cette technologie prometteuse. D’après ce que vous dites, elle a l’air encore très limité, mais je suis réellement curieux de savoir ce qu’elle pourra donner dans quelques années et pourquoi pas faire oublier notre WIFI.

    Encore merci pour ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.