Le bouton “acheter” sur les réseaux sociaux : l’évolution de Pinterest

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Depuis deux ans, les réseaux sociaux parlent de développer un bouton permettant aux internautes d’acheter en un clic – ou presque – des produits présents dans leur flux d’informations. Une belle opportunité pour les marchands présents sur ces plates-formes qui voient déjà une augmentation de leurs ventes grâce à ce nouvel outil et surtout dans l’optique de l’important développement du M-commerce.pinterest-793052_1920

Des mises en place beta existent déjà aux Etats-Unis permettant aux réseaux sociaux de tester l’impact qu’un tel bouton aurait sur les internautes. S’il existe des risques de rejets par ces derniers du fait qu’ils se sentent trop souvent poussés à l’achat.

Si Pinterest est un réseau social de petite envergure à l’opposé des deux géants que sont Facebook et Twitter, le bouton, ou plutôt l’épingle sur Pinterest, a peut-être plus sa place chez ce dernier.

Ce qui différencie effectivement se réseau social des autres, est le fait que la communication entre internautes se fait ici uniquement autour de « tableaux » sur lesquels l’internaute choisi d’épingler des images trouvées sur Internet ou encore sur le tableau d’un autre utilisateur. Il s’agit donc là de faire véhiculer les tendances actuelles. Cette diffusion de tendances, des nouveautés en termes de mode et d’ameublement par exemple, est une réelle opportunité pour les marques qui peuvent voir leurs produits diffusés par ce canal. Nous pouvons même dire qu’un épinglage peut en général signifier une volonté de l’utilisateur d’acquérir le produit en question. Indiquer aux internautes que l’achat du nouveau produit de leur rêve se trouve à un clic (une fois les informations bancaires et de livraisons fournies) pourrait être un réel déclencheur. Cela permettant aux vendeurs aussi d’augmenter leur chiffre d’affaires par ce biais.

Searching-for-buyable-Pins

Au début de ce mois de novembre, Pinterest considéré comme le pionnier sur ces boutons « Call-to-action » a encore avancé d’un pas dans sa conquête de l’e-commerce. D’abord uniquement sur Iphone et Ipad avec une utilisation de l’ApplePay obligatoire, le réseau social basé sur le visuel met à présent à disposition des utilisateurs sa nouvelle épingle sur son application Android ! A quand une version Desktop ? A moins que l’intérêt soit considéré comme faible face au développement du commerce sur smartphone…

L’autre nouvelle surprenante sur le positionnement de Pinterest dans l’e-commerce est sa déclaration selon laquelle il ne demanderait aucune commission pour les ventes générées grâce à sa plate-forme. Cette affirmation est à l’opposé de Facebook et Twitter qui à long terme veulent toucher un pourcentage sur les ventes générées via leurs réseaux sociaux. Pour s’y retrouver, Pinterest vise un financement de ce nouveau service par une augmentation des épingles sponsorisées. Une façon pour les entreprises de mettre en avant leurs produits sur les pages d’accueils des utilisateurs.

Il ne faut, cependant, pas commencer à croire que le réseau social aux épingles va vouloir s’arrêter là. Effectivement, la prochaine étape pour son avancée dans le monde de l’e-commerce est déjà planifiée. Il s’agit de créer un « Pinterest Shop » où seront uniquement présentes les épingles commerciales accompagnées de critères de recherches plus spécifiques.

Avec son ouverture des épingles « acheter » à son application sur Android, Pinterest fait un pas de plus dans l’M-commerce. Marquant une évolution en cours sur les réseaux sociaux qui tendent à faciliter l’achat par les smartphones, l’internaute n’ayant plus à sortir de l’application.

 

P1120802 - Copie

Camille SCHALLER

Etudiante en Master 2 Commerce Electronique à l’Université de Strasbourg, je suis passionnée par les multitudes de leviers qu’offrent l’e-marketing pour les marques, l’e-branding et l’évolution des communautés sur le Web.

logo Twitter couleur LinkedIn couleur Logo mail couleur

 

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *