L’ère numérique et l’école

L’école entre dans l’ère numérique. Le plan numérique annonce 500 écoles et collèges connectés dès 2015, ce qui concernera plus de 70 000 élèves et 8 000 enseignants qui expérimenteront de nouvelles formes d’enseignement et d’apprentissage grâce au numérique.

ecole numerique
Mais l’équipement technologique est une chose, son emploi en est une autre. Le consensus entre spécialistes de l’enseignement est que les vrais enjeux sont de nature pédagogique et non-technologique.
Comment les nouvelles technologies peuvent améliorer l’enseignement, rendre les apprentissages plus efficaces et réduire les inégalités sont des questions qui prennent une place importante dans les discussions actuelles. Cependant, le défi de la formation d’un citoyen capable de participer à une société qui utilise des nouvelles technologies dans tous les domaines demande également de s’intéresser aux changements plus profonds d’une société de l’information et de la communication.

Comment aider l’élève à se repérer dans l’espace numérique ? Comment peut-on l’aider à sortir d’une recherche d’information trop superficielle ?

Le repérage dans l’espace numérique demande un grand nombre de compétences. Il s’agit de développer un esprit critique envers les informations trouvées et d’avoir des stratégies pour évaluer la fiabilité d’un site. Les élèves doivent apprendre à gérer un flux d’information énorme et être capables de faire des recherches approfondies dans un espace de surinformation superficielle.

Comment développer un comportement responsable dans un espace où l’individu est invisible et où tout semble permis ?

Depuis certaines années, le cyber-harcèlement devient un problème de plus en plus important. Le harcèlement ne s’arrête plus dans l’espace scolaire mais il continue par téléphone et dans les réseaux sociaux. L’enfant est ainsi exposé publiquement et il n’a plus aucun lieu protégé. Les élèves qui harcèlent ou discriminent sur le net ne subissent que très peu les conséquences de leur comportement. En effet, ils ne sont que très rarement sanctionnés car ce qui se passe sur internet échappe à tout contrôle scolaire. De toute façon, une pédagogie de la sanction et du contrôle ne peut pas être la solution. Il faut aider à développer chez l’élève un comportement responsable qui est basé sur des valeurs par lesquelles il est convaincu et qu’il applique par conviction et non par peur de punition.

Comment aider l’élève à protéger ses données personnelles ?

Dans la construction de leur identité, les enfants et adolescents ont tendance à s’exposer eux-mêmes sans limites sur internet. Ils n’ont souvent pas conscience des conséquences de cette gestion naïve des informations leur concernant. L’école doit aider les élèves à comprendre l’importance de la protection de leurs données personnelles et leur donner des outils pour le faire.

Comment rendre l’élève capable de résister aux incitations constantes et de plus en plus adaptées et personnalisées de la publicité ?

Les internautes sont constamment confrontées aux publicités qui sont de plus en plus ciblées. Nourrie par l’illusion d’une croissance économique sans fin et la subvention aux besoins fondamentaux par la consommation, cette marchandisation ne prend pas en compte l’urgence des défis écologiques du XXIème siècle. L’école doit former des consommateurs responsables qui sont conscients des défis économiques, sociaux et écologiques.
L’école joue alors un rôle clé dans la formation du citoyen 2.0 qui a certes des capacités technologiques mais surtout intellectuelles et qui utilise les nouveaux outils de manière critique, rationnelle, responsable, sécurisée et créative.

20141102_1250173Evangelia ZVE
Etudiante en Commerce électronique à l’université de Strasbourg.
LinkedIn couleur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.