Les lunettes anti-reconnaissance faciale : Privacy Visor

Les Privacy Visor, des lunettes qui permettent de parer les algorithmes de reconnaissance faciale ont été développées.

nette

A l’ère du numérique, les risques d’intrusions dans la vie privée sont de plus en plus nombreux. Notre quotidien est plus que jamais lié au numérique, les réseaux sociaux, les objets connectés, presque toutes les activités de notre société passent par le numérique.

C’est dans ce contexte que de plus en plus d’internautes se questionnent sur le respect de la vie privée. Des entrepreneurs japonais ont donc décidé de développer des lunettes capables de brouiller les algorithmes de reconnaissance faciale.

Le principe est simple : la reconnaissance faciale utilise des schémas de lumières et d’ombres sur le visage pour établir un portrait. Ces lunettes permettent de bloquer ces fameux schémas et ainsi la reconnaissance faciale ne peut pas opérer.

Les LED intégrées aux lunettes empêchent donc cette reconnaissance faciale. Il en découle un autre problème : l’aspect d’esthétique de ces lunettes, comme le démontre la photo ci-après, on ne passe pas inaperçu.

Les concepteurs se sont uniquement orientés sur l’aspect utilitaire des lunettes et non pas sur l’esthétique. Une personne pourrait difficilement porter ces lunettes toute la journée (car on ne peut pas savoir quand interviendra la photo qui permettra cette reconnaissance faciale.)

Ces lunettes sont brillantes et elles se distinguent grandement des lunettes classiques qu’on porte sur un lieu de travail par exemple.

lu

Cependant, il faut noter que ces lunettes seront commercialisées durant l’année 2016. Il est possible que les concepteurs de ces lunettes pensent à des modèles plus sobres et classiques.

En attendant, ce concept semble plaire aux internautes. Ce fait traduit la peur du « Big Brother ». L’intrusion dans la vie privée des gens grâce aux NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) semble de plus en plus préoccuper les personnes connectées.

 

Alexandre WATY

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.