Les villages intelligents en France

Depuis de nombreuses années, sévit un problème en France : la désertification des campagnes. Internet pourrait venir mettre un terme à ce problème, et c’est justement l’enjeu du forum Ruralitic. Ce forum a pour objectif de promouvoir la création de « villages intelligents », ultra connectés et dotés de services performants avec comme visée de créer des emplois dans ces régions abandonnées.

article 10

La semaine du 24 août, mercredi et jeudi, des élus ainsi que des acteurs du monde rural se donnent rendez-vous afin de réfléchir à l’avenir des campagnes face à l’évolution du numérique. Sera également présente la secrétaire d’Etat au Numérique, Axelle Lemaire.

Le président de Ruralitic estime que “Nos campagnes sont aujourd’hui plus attractives. Si 70.000 habitants quittent la campagne pour les villes, 100.000 personnes font le chemin inverse en France“.

Mais comment continuer en ce sens ? Les nouvelles technologies peuvent aider.

 

  • L’importance des nouvelles technologies

Selon les organisateurs de l’évènement « Avec le très haut débit, le monde rural n’est plus synonyme d’handicap, car les questions de l’enclavement et de l’isolement ne se posent plus. Au contraire, on peut inventer un autre modèle alliant qualité de vie, proximité avec la nature et technologies modernes. »

Avec le numérique, la vie dans les villages peut être développée, et des pratiques existantes dans le domaine de la santé, de l’éducation ou de l’entrepreneuriat peuvent s’appliquer dans des régions plus isolées.

On peut citer les formations à distance, les cours en ligne, les concerts retransmis, le télétravail, etc.

En voyant encore plus loin, certains organisateurs visualisent déjà des maisons de services publics, des conciergeries numériques afin de centraliser les différentes offres.

Sébastien Côte lance à cette occasion le “manifeste des +smart villages+” afin d’avoir à peser sur les débats du projet de loi sur le numérique, qui sera présenté à l’Assemblée nationale à l’automne.

 

  • La nécessaire installation de la fibre optique

L’élément essentiel est l’installation de la fibre optique qui selon les acteurs du numérique est aussi « importante que l’eau du robinet ou l’électricité ».

D’ici à 2022, 20 milliards d’euros vont être mobilisés afin de couvrir l’ensemble du territoire français en très haut débit. Cette mobilisation financière s’inscrit dans le Programme national Très Haut Débit lancé en février 2013.

Le problème réside dans le fait que la mise en place d’un tel projet dépend de la volonté politique des dirigeants des zones rurales, là où les grands opérateurs n’ont pas forcément d’intérêt économique à investir.

Afin d’agir au mieux il faudra s’appuyer sur un partenariat du public avec le privé.

Le président de la Fédération des industriels des réseaux d’initiative publiques (FIRIP) regroupant 150 entreprises dans ce domaine dit que « ce sont des réseaux neutres et ouverts qui créent de la concurrence et une diversité d’offres de la part des opérateurs qui louent ces réseaux d’infrastructures ».

« Dans chaque zone où il y a un RIP, le taux de chômage baisse de 10 à 15% tandis que le nombre de créations d’entreprises augmente dans les mêmes proportions », ajoute-t-il, en se servant des chiffres récents de l’Insee.

 

Pourtant, certaines régions ont déjà commencé leur révolution numérique, et cela sans avoir besoin des plans gouvernementaux.

On peut par exemple citer l’Auvergne qui a installé le très haut débit dès 2009.

Enfin à René Souchon, actuel président PS de la région d’ajouter que “le numérique, c’est le principal levier du territoire rural aujourd’hui. Sans une stratégie de développement en la matière, c’est tout un territoire qui va péricliter“,

Grâce aux villages intelligents, les territoires ruraux pourront à leur tour entrer dans la troisième révolution industrielle.

 

10866649_10154943493525319_225617319_n

Judith HALLEL
Etudiante en Master 2 Gestion et Droit de l’Economie du Numérique à l’Université de Strasbourg, le droit de la propriété intellectuelle et le monde du numérique sont des domaines pour lesquels j’éprouve un fort intérêt. Ces matières sont des atouts à l’ère du numérique, de la communication et des réseaux sociaux.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.