Le E-learning en expansion dans les pays émergeants; les PMEs le découvrent aussi

e-learning

L’utilisation de la formation en ligne augmente constamment car on considère qu’elle est moins chère. Ce n’est pas le cas si on cherche de la qualité. En outre, la croissance est à deux chiffres en Afrique, Asie et Amérique Latine. L’Europe, avec +6%, reste pour le moment la deuxième région au monde. Des cours en ligne, des plateformes pour  apprendre en  collaborant avec les collègues, des exercices virtuels qui complètent les cours face à face, des programmes de formations connectés aux réseaux sociaux… le e-learning et ses évolutions  sont en train de changer  le domaine de la formation  et le changement est encouragé par la demande en augmentation de la part des entreprises. 

Le secteur en France a un chiffre d’affaires de plus de 200 millions d’euros avec une perspective de croissance.

Selon le cabinet de recherche spécialisé en formation en ligne Ambient Insight, le marché e-learning  de l’Europe Occidentale était de 7 milliards dollars(ou de dollars, à préciser) en 2013 et dépassera  8 millions en 2016 avec une croissance annuelle aux alentours de 6% : des chiffres modestes si on les compare avec ceux de l’Asie, l’Afrique et l’Amérique Latine (entre 15 et 17%). Toutefois, ils suffisent pour la maintenir en deuxième position mondiale, après les Etats Unis dans le classement des achats de produits et services de formation en ligne.

Schermata 2015-05-20 alle 23.17.02

Au niveau mondial, selon un rapport publié par la société de e-learning Docebo, 30 % de la demande provient des grandes entreprises, c’est à dire 17 milliards de dollars sur un total de plus de 50 milliards.

Pour être performant sur un marché en permanente évolution  et de plus en plus concurrentiel et compétitif, les entreprises  misent sur la formation continue des employés. Le rapport ajoute que dans ce contexte,  l’enseignement en ligne est devenu stratégique. Il remarque une tendance surprenante : le fait que, surtout dans l’Europe occidentale, les PME s’intéressent et adoptent des techniques de formation sophistiquée, tel que le e-learning.

En Europe, entre 2008 et 2011, 56% des entreprises avec moins de 1000 employés avaient découvert la formation numérique  par rapport à 31% des entreprises avec plus de 10000 employés. Toutefois, la plupart de ces derniers, ont adopté cette méthodologie avant 2008.

L’objectif des entreprises, selon l’étude, est d’améliorer  l‘efficacité de la mise à jour du personnel, tout en optimisant les coûts. coûts

Le risque est que cette attente des entreprises par rapport aux prix s’avère une perception pas toujours confirmée par la réalité.

Par contre, les entreprises qui donnent plus d’importance à la mise à jour des employés sont souvent des laboratoires d’innovation. La formation à distance traditionnelle, avec des vidéos de cours ou de centaines de transparents à lire, s’est désormais démontrée inefficace . Les entreprises expérimentent de plus en plus  le « blended learning », soit un mélange de modalités d’apprentissage.

Les plateformes en ligne sont utilisées pour compléter les  cours en présentiel et la formation « on the job », avec des travaux  dirigés, des webinars et des approfondissements.

Les dernières tendances sont le gamification et le social learning. : il s’agit de l’expérimentation de formes ludiques d’apprentissage et l’utilisation des réseaux sociaux pour favoriser la collaboration el la confrontation des idées entre collègues.

 

 

10979398_10206029964087481_361551591_nIuliana DRAGHICI. Etudiante en Master 2 Commerce électronique, intéressée par la problématique de l’e-learning, le télé-travail et le web sémantique.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.