L’explosion des moyens de paiement en magasin et en ligne.

Avec l’évolution des nouvelles technologies, les moyens de paiement ne cessent d’évoluer que ce soit pour payer dans un magasin traditionnel mais aussi pour faire ses achats sur internet.

 

moyens-paiement-ebay

 

 

 

 

  • Les moyens de paiement traditionnels en magasin

 

En magasin, le moyen traditionnel de payer ses achats est la monnaie. Les autres moyens de paiement sont le chèque, la carte bleue et depuis peu le paiement avec le mobile.

 

Le chèque est un ordre donné par le tireur (émetteur du chèque) au tiré (la banque) de payer un certain montant au bénéficiaire (commerçant). On paye par chèque lorsque l’on est titulaire d’un compte courant. L’acheteur va endosser un chèque au nom du commerçant.

 

On peut aussi payer avec une carte bancaire. En France, il existe 1,8 millions de points d’acceptation et il est possible de retirer de l’espèce dans plus de 58 500 distributeurs. En 2012, 511 milliards d’euros de transactions ont été effectués grâce à la carte bancaire.

 

Il est aussi possible de payer grâce au paiement sans contact. Ce système s’appuie sur la technologie NFC (Near Field Communication). Pour effectuer son achat, on doit approcher la carte bancaire d’une borne ou d’un terminal de paiement chez le commerçant d’une distance de 3 ou 4 centimètres. Le paiement sans contact est possible dans la limite de 20 euros par transaction. C’est un système extrêmement simple car il n’y a pas de code à composer ou de monnaie à rendre.

 

  • Les paiements avec son smartphone

 

Depuis peu, il est possible de payer uniquement avec son smartphone dans les magasins. Il existe maintenant plusieurs procédés qui permettent ce genre de paiement comme par exemple l’application Fivory.

 

Fivory est une jeune entreprise innovante, adossée à de grands groupes industriels. Le principe de Fivory est de payer avec son mobile dans les magasins. En plus de payer avec son smartphone, il existe aussi des avantages. Par exemple, des réductions, des actualités ou des programmes de fidélisation.

 

Ils ont effectué une phase de test à Boulogne-Billancourt avec plus de 160 commerçants. Aujourd’hui, Fivory s’est déployé au niveau national dont Strasbourg. De nombreux commerces à Strasbourg utilisent Fivory et permettent à leurs clients de payer dorénavant avec leur mobile.

 

Pour effectuer un paiement avec cette application, il faut tout d’abord la télécharger. Pour l’instant, elle n’est disponible que sur les plateformes Android et iOS. Une version pour les Windows Phones est en préparation. Quand l’application est téléchargée, il faut renseigner les données bancaires de sa carte.

 

  • Les moyens de paiement en ligne

 

Avec le développement du e-commerce, il existe de plus en plus de manières de régler ses achats en ligne.

 

  • La carte bancaire

 

Le moyen le plus utilisé pour payer ses achats sur internet est la carte bancaire, tout simplement car il s’agit de la méthode la plus simple. En effet, pour effectuer un paiement, l’utilisateur doit communiquer le nom, le numéro de la carte à 16 chiffres, la date de validité ainsi que le code de contrôle. Ces informations sont ensuite communiquées à la banque émettrice par le système informatique du commerçant. Par conséquent, le compte de l’acheteur est débité alors que le compte du commerçant est crédité. Néanmoins, le montant des transactions est plafonné.

 

  • L’e-carte bancaire

 

La carte bancaire virtuelle est proposée par les banques. Il s’agit d’un numéro temporaire, rattaché à la véritable carte bancaire du client. De cette manière, l’internaute ne saisit jamais son numéro de carte.

 

  • Paypal

 

Il s’agit d’une solution de paiement en ligne qui permet aux internautes d’envoyer (ou de recevoir) des paiements via Internet grâce à une adresse électronique et sans avoir à communiquer ses coordonnées de carte bancaire à chaque transaction.

 

  • Le bitcoin

 

C’est une nouvelle devise numérique pour les transactions en ligne. C’est la première monnaie virtuelle. L’avantage de ce système c’est que le cyberacheteur et le cybercommerçant se transmettent la monnaie directement sans passer par une banque.

 

  • Les virements

 

Lorsque l’on veut effectuer un paiement sur internet, il est possible d’utiliser des virements automatisés. Le paiement est transféré immédiatement sur le compte du vendeur.

 

oMAI1-2hPauline DUHAU
Étudiante en Master 2 Gestion et Droit de l’Économie Numérique de l’université de Strasbourg, passionnée de nouvelles technologies et de propriété intellectuelle appliquée au monde numérique.

logo Twitter couleur LinkedIn couleur Logo mail couleur

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.