CeBIT 2015 : Reconnaissance faciale, une façon pour sécuriser les futurs paiements mobiles ?

Cette année, le CeBIT, la plus grande foire technologique européenne, se déroule du 16 au 20 mars à Hanovre. Lors de cette édition 2015, plus de 600 entreprises chinoises sont présentes, un fait souligné par Angela Merkel, chancelière d’Allemagne, lors de la cérémonie d’ouverture du 15 mars. L’intervenant chinois le plus attendu du CeBIT 2015 est évidemment Jack Ma, le fondateur d’Alibaba. Ce géant chinois du e-commerce a effectué une démonstration d’une technologie de reconnaissance faciale pour un paiement depuis son smartphone. Cette nouvelle fonctionnalité de son service de paiement Alipay est encore en version bêta.

La reconnaissance faciale est une technologie qui est annoncée depuis de nombreuses années. Néanmoins, il est assez original de l’adopter comme un outil de sécurisation des paiements mobiles. Alibaba veut offrir une telle expérience aux utilisateurs d’Alipay. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité de reconnaissance faciale, après avoir scanné simplement leurs visages avec leurs smartphones, les utilisateurs d’Alipay pourraient confirmer leur paiement pour un achat en ligne.

Zeling-Art 5

Lors de son intervention, Jack Ma a fait une démonstration en utilisant Alipay pour acheter un vieux timbre de Hanovre sur le site e-commerce d’Alibaba. Au moment de confirmer son paiement pour cet achat, ce fondateur du géant chinois de l’e-commerce a scanné son visage avec la caméra frontale de son smartphone. Alibaba a déjà décidé d’implémenter cette nouvelle fonctionnalité à son service de paiement Alipay qui pourrait lui permettre de se différencier de ses concurrents. Cette technologie de reconnaissance faciale vise à sécuriser les paiements mobiles via Alibay en remplaçant les mots de passe que les consommateurs en ligne oublient souvent. Appelée « Smile To Pay », la fonctionnalité de reconnaissance faciale est pour l’heure au stade de la bêta.

Actuellement, la garantie de sécurité de cette nouvelle fonctionnalité n’est pas encore connue. Généralement, en cas de position fixe et éclairée, les taux de reconnaissance sont effectivement très élevés. Par contre, même si la technique est déjà au point, le visage reste encore trop changeant pour être un repère biométrique suffisamment fiable.

Conseils

 Aujourd’hui, la technologie de reconnaissance faciale est en pratique dans plusieurs domaines. Mais pour des usages à grande échelle, la reconnaissance faciale est souvent associée à une autre technique biométrique. Pour Alibaba, ce géant chinois du e-commerce pourrait utiliser par exemple un système combinant la forme de la main et la reconnaissance faciale en ayant un repère biométrique beaucoup plus fiable pour sécuriser les paiements mobiles de ses consommateurs.

Zeling ZHONGZeling ZHONG  Étudiante en Master 2 Gestion et Droit de l’Économie Numérique parcours Commerce Electronique de l’Université de Strasbourg, curieuse de toutes les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, je suis passionnée par tout ce qui est relatif à l’E-commerce sur le marché chinois. J’éprouve un intérêt particulier pour le marketing en ligne avec les réseaux sociaux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.